Recettes de cocktails, spiritueux et bars locaux

Jeremiah Langhorne cuisine au Clifton Inn Garden cet automne

Jeremiah Langhorne cuisine au Clifton Inn Garden cet automne


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Le chef de McCrady emmène sa cuisine moderne du Sud de Charleston à Charlottesville

Le chef prodige de Charleston, Jeremiah Langhorne, se rendra cet automne dans sa ville natale de Charlottesville, en Virginie, pour se détendre dans un jardin.

C'est le jardin de Clifton Inn, qui accueille une série de vitrines d'automne pour des chefs exceptionnellement talentueux. Langhorne, chef de cuisine du célèbre restaurant McCrady's de Charleston, est le premier de la série, et il est clair pourquoi son bon ami et chef exécutif de Clifton Inn, Tucker Yoder, l'a invité à cuisiner. À 26 ans, Langhorne a déjà perfectionné ses compétences chez OXO et Noma, et a été nommé l'un des « 2012 Top Five Rising Chefs in America » par Gayot.

Il reviendra à Charlottesville un homme bien différent de ce qu'il était lorsqu'il a obtenu son diplôme d'études secondaires là-bas et a commencé sa carrière en tant que livreur de pizza. Après avoir travaillé avec le chef primé James Beard et son collègue Virginian Sean Brock chez McCrady's, Langhorne a développé un style de cuisine unique axé sur la «cuisine moderne du Sud avec des ingrédients indigènes».

Cela se traduit par des offres saisonnières comme le magret de canard sec au foie gras consomé ; Gnocchis de Seigle et Chou ; et Bloomsbury Cheese avec des raisins secs fumés, des craquelins de blé et du miel de xérès. 80 personnes pourront goûter cette cuisine par eux-mêmes au dîner de jardin à prix fixe de sept plats de Clifton Inn. 75 $ par personne ou 125 $ avec accords mets et vins vous permettront d'obtenir une place à la longue et élégante table commune sur le terrain de croquet cet automne.

Si un voyage à Charlottesville vous convient, effacez vos agendas pour le 12 septembre 2012 à 19h. Consultez le site Web pour plus de détails et réservations.


Slow Food California a exploré les traditions culinaires nordiques

Le mois dernier, trois membres de Slow Food California ont exploré les traditions culinaires nordiques lors du premier @terramadrenordic. Des dégustations de charcuterie et de fromage au renne et à la baleine, les délégués californiens ont participé à un large éventail de conférences, du tourisme au changement climatique, tout en découvrant les goûts uniques de la vaste région nordique.

Le point de vue de Slow Food USA sur Terra Madre à Turin, en Italie, se tiendra à Denver, CO du 13 au 15 juillet. Venez vivre un festival de saveurs, de culture et d'exploration à Slow Food Nations 2018 !

Partagez ceci :

Comme ça:


Certains de nos restaurants préférés de la région de DC proposent des plats à emporter et des livraisons (mise à jour)

À propos du Coronavirus 2020

Washingtonien vous tient au courant du coronavirus autour de DC.

De plus en plus de restaurants proposent des plats à emporter et la livraison sans contact, des lieux de quartier décontractés aux salles à manger étoilées Michelin. Voici quelques-uns de nos favoris à DC, dans le Maryland et en Virginie. Nous mettrons à jour cet article au fur et à mesure que d'autres options seront disponibles.

Restaurants DC

Poney ABC
2 rue I, sud-est
Le café Asian-meets-Italian Navy Yard propose son menu de jour - soupe aux œufs, fusilli à la bolognaise blanche, spaghetti à la sauce XO - à emporter ou à livrer via Caviar.

Albi
1346 Quatrième Rue, Sud-Est
Le restaurant Levantine tant attendu de Michael Rafidi à Navy Yard n'a été ouvert que peu de temps, mais j'ai craqué pour des plats comme le fattoush aux poires, les côtes d'agneau au barbecue et les carottes aux dattes et au labne. Ils préparent à la fois des dîners à trois plats à 40 $ et des shawarmas pour le déjeuner (cuisse de poulet et poitrine de porc harissa) du mercredi au dimanche. Appelez le 202-921-9592 ou commandez ici. Ils livrent également dans les appartements à proximité.

Poulet frit au gochujang et sauce barbecue blanche Alabama à Anju. Photographie de Scott Suchman

Anju
1805 18th St., NO
L'une des meilleures choses que j'ai mangées l'année dernière était le poulet frit glacé au gochujang d'Anju, arrosé de sauce barbecue blanche de style Alabama. Cet oiseau super croustillant, ainsi que le tout aussi excellent ssam board et les boulettes, sont disponibles pour le ramassage et la livraison via Caviar.

Annabelle
2132, avenue Florida, NW
Les hamburgers, les bolognaises et le célèbre poulet rôti de Frank Ruta sont emballés pour emporter et ramasser en bordure de rue chez cet élégant nouveau venu de Dupont. Disponible entre midi et 20h. Appelez le 202-916-5675 pour le ramassage, commandez via Caviar pour la livraison.

Roi Bantam
501 G St., NO
Le poulet se présente sous plusieurs formes dans ce fast-décontracté japonais de Penn Quarter. Il y a les ramen très réconfortants, le poulet frit très croustillant et le gyoza percutant. Vous voulez certainement un côté du riz décadent, garni de, vous l'aurez deviné, des jus de poulet. Commandez directement au restaurant pour le ramassage et via Caviar et UberEats pour la livraison.

Bistro Aracosia
5100, boulevard MacArthur, NW
Ce joyau afghan des Palisades s'inspire d'une multitude de recettes ancestrales pour créer des ragoûts crémeux, des salades et des trempettes rafraîchissantes, ainsi que certaines des meilleures manti du marché. L'ensemble du menu est disponible pour le déjeuner et le dîner à emporter, et ils proposent également des repas de style familial avec des options végétariennes et végétaliennes disponibles, ainsi que des viandes crues et marinées à cuisiner à la maison. Appelez directement le restaurant au 202-363-0400 pour le ramassage ou la livraison des commandes (uniquement dans un rayon d'un mile, avec un préavis de deux heures).

Tout les bagels chez Call Your Mother in Park View. Photographie de Scott Suchman

Appelle ta mère
3301 Georgia Ave., NW (Park View) 701 Eighth St., SE (Capitol Hill)
Une courte liste de bagels et de fromage à la crème sont au menu de cette épicerie fine Park View et de son nouveau frère Capitol Hill. Optez pour les rondes enrobées de tout épice ou zaatar. Commandez en ligne avant 14 h pour un ramassage le lendemain.

Canne
403 H St., NE
La destination trinidadienne de Peter Prime sur H Street, dans le nord-est, propose des déjeuners et des dîners réguliers et familiaux. Son escoveitch de vivaneau, pièce maîtresse de l'un des repas à partager, était l'un de nos meilleurs plats de 2019. Les ailes de jerk, les doubles, le pepperpot et les boîtes de tiffin régulières et végétariennes figurent également sur notre liste de commandes incontournables. Disponible pour le ramassage et la livraison via Caviar.

Chez Billy Sud
1039 31st St., NO
Envie d'un voyage à Paris ? Ce bistrot douillet de Georgetown propose des versions à emporter d'assiettes de fromages, de confit de canard et de hamburgers garnis de raclette. Appelez le 202-965-2606 du mercredi au dimanche de midi à 20h.

Chloe
1331 Quatrième rue, sud-est
Le chou-fleur frit recouvert de tahini de Haidar Karoum est l'un de mes cinq meilleurs plats de légumes dans toute la ville. Celui-ci, ainsi que son poulet rôti aux épices, sa ricotta fraîchement préparée et d'autres plats américains éclectiques sont désormais disponibles pour le ramassage et la livraison via Caviar. Vous pouvez également appeler directement le restaurant pour les commandes à emporter : 202-313-7007.

Spam de riz frit au Coconut Club. Photographie de Scott Suchman

Club Noix de Coco
540 rue Penn, nord-est
Adam Greenberg ne fait pas que du riz frit anti-spam, du poulet à la noix de coco et des pina coladas géantes dans son lieu de rencontre Union Market. En plus de ces habitudes, vous trouverez également des kits de rouleaux de homard DIY, des menus à thème (comme celui consacré aux succès italo-américains), des pintes de salade de poulet et de thon, et même des plantes de la boutique Little Leaf de Logan Circle. Un nouveau menu sort chaque lundi à midi commande 24h à l'avance pour le ramassage et la livraison.

Rose des Vents
1346 T St., NO
Les plats à emporter de la salle à manger du Rose Previte, consacré aux collations de rue internationales, sont aussi éclectiques que le menu régulier du lieu. Choisissez parmi le banh mi, le khachapuri, l'agneau au curry et plus encore. Commandez ici entre midi et 20h.

Convivial
801 rue O, NO
Cédric Maupillier est devenu français à fond dans son bistrot Shaw. Miraculeusement, un steak frites, un sandwich au poisson frit et même une île flottante de cette cuisine ont magnifiquement voyagé lors d'une soirée récente. Commandez via Caviar et Tock (ramassage en bordure de rue). Ou appelez le 202-525-2870.

Le curseur de poisson-chat au Dabney à Shaw. Photographie de Scott Suchman

Le Dabney
122 Allée Blagden, NO
Avez-vous essayé le curseur de poisson-chat dans la salle à manger aux accents mi-atlantiques de Jeremiah Langhorne à Shaw? C'est une raison suffisante pour commander le menu à trois plats à 45 $ ici. Le dîner est disponible pour le ramassage entre 16 h et 20 h. Les commandes téléphoniques sont prises à partir de 11 h 00 au 202-450-1015, ou en passant commande via Tock. Des vins et des cocktails en bouteille sont également disponibles.

El Sol
1227 11th St., NO
Les excellents tacos et tortas massifs de Jessica et Alfredo Solis sont disponibles pour le ramassage à la fois au restaurant DC d'origine et au nouvel emplacement de Vienne.

Émilie’s
1101 Pennsylvania Ave., NW
Le point chaud de Kevin Tien's Hill s'est transformé en un plat à emporter avec un menu vietnamien, du pain fraîchement cuit et du vin à prix réduit. Je peux témoigner de la délice du banh mi de porc, du fromage au piment cerise et de la crème glacée à la guimauve au feu de camp. Disponible tous les jours de 22h30 à 20h pour le ramassage et la livraison via Doordash.

Emmy au carré
1924 Eighth St., NW
La pizzeria Detroit-by-way-of-Brooklyn à Shaw est spécialisée dans les tartes épaisses et moelleuses avec des garnitures comme la sauce à la vodka (obtenez-le) et le pepperoni avec des jalapeños marinés (obtenez-le également). J'aime pré-gibier avec la salade de choux de Bruxelles. Disponible pour le ramassage et la livraison via Caviar et UberEats du mercredi au dimanche

Stade
1520 14th St., NO
Le pilier espagnol de Logan Circle propose des paellas entières et demi, des petites assiettes et de la sangria pour le ramassage du dîner du mardi au samedi. Commander ici.

Barbecue au cochon fédéraliste à Adams Morgan. Photographie de Scott Suchman

Cochon fédéraliste/Fedwich
1654 Columbia Rd., NW (Federalist Pig) 1517 Connecticut Ave., NW (Fedwich)
Le barbecue à emporter Adams Morgan est ouvert pour les ramassages et livraisons programmés et sans contact via Postmates. Optez pour les sandwichs spéciaux hebdomadaires, les côtes levées et les ailes frottées à sec. L'équipe vient d'ouvrir Fedwich, un sandwich pop-up avec des hamburgers, des cheesesteaks et des demi-fumées, dans l'espace Kramerbooks à Dupont Circle.

Fiola jument
3100 K St., NO
Le fastueux restaurant au bord de l'eau de Georgetown de Fabio Trabocchi propose désormais un ramassage en bordure de rue. Il existe des menus à quatre plats à 75 $ pour deux, des fromages et du salumi, des bouteilles de vin et de spiritueux, ainsi que des negronis et des Manhattans en lots. Vous pouvez également commander des paniers d'ingrédients du marché auprès des vendeurs et des agriculteurs du restaurant. Le ramassage s'effectue du mercredi au dimanche entre 16 h et 19 h (commandez avant 15 h pour un ramassage le jour même).

Recevez notre “brunchs ce week-end” Newsletter

Les meilleurs petits déjeuners et brunchs à essayer chaque week-end, ainsi que nos histoires culinaires les plus populaires de la semaine.

Quartier des jardins
1801 14th St., NO
Des sandwichs au barbecue, des cornichons frits et l'un des meilleurs hamburgers de la ville sont tous au menu de ce café en plein air de la 14e rue. Prenez aussi de la bière, du cidre et/ou du vin. Commandez ici ou appelez le 202-695-2626.

Lierre et Coney
1537 Seventh St., NO
Jonesing pour un chien de Chicago? Ce bar Shaw propose ceux-ci, ainsi que des ailes, des sandwichs au bœuf italien et des hamburgers smash à emporter et à livrer via Grubhub.

Izakaya Seki
1117 V St., NO
Cet izakaya bien-aimé sert des boîtes à bento, ainsi que de la bière et du saké à ramasser au restaurant ou en livraison en collaboration avec le caviste Domestique. Il est ouvert du mardi au samedi (la fenêtre de ramassage est entre 15h et 18h). Commandez en ligne ou appelez le 202-538-0321.

Jaleo
480 Seventh St., NO
Le pilier des tapas de José Andrés vient de rouvrir pour la livraison et le ramassage. Il y a des assiettes de fromages, des sandwichs au jambon et à la manchego et une gamme de petites assiettes espagnoles classiques (excellentes gambas al ajillo). Vous pouvez également obtenir de la sangria, un gin tonic, quelques vins et de la bière. La livraison est disponible via Doordash et UberEats.

Crabes de pierre chez Joe’s Seafood, Prime Steak et Stone Crab dans le centre-ville de DC. Photographie de Scott Suchman

Steak, fruits de mer et crabe de pierre de première qualité de Joe
750 15th St., NO
La maison de steak et de fruits de mer née à Miami obtient un A + pour son emballage de livraison - ils incluent même l'excellent panier à pain (qui fait un excellent petit-déjeuner). Mes préférés : les pinces de crabe en pierre livrées sur glace, la salade de quartier au bacon, la salade de chou extra-acidulé et les tartes aux pommes et à la crème Boston (consultez le menu complet ici). Tous les jours de 11h30 à 21h. Appelez le 202-489-0140 ou commandez via UberEats.

Kaliwa
751, rue Wharf, sud-ouest
Le chef Cathal Armstrong a modifié son menu thaï/coréen/philippin et propose désormais une gamme de plats copieux et réconfortants : poulet frit du sud, poulet penang et sandwichs au porc effiloché. Je suis content qu'il ait gardé quelques choses: le curry de crabe luxuriant et épicé et le sandwich au poulet à la coréenne. Commandez directement pour le ramassage et la livraison du restaurant Wharf (appelez le 202-516-4739 ou envoyez un courriel à togo@kaliwadc.com), ou allez via UberEats.

Parenté
1015 Seventh St., NO
Du mercredi au dimanche, Eric Ziebold et son équipe proposent des dîners à emporter dans son spot franco-américain de Shaw. L'accent est mis sur les aliments simples et réconfortants : pensez plus de cassoulet et de poulet rôti, moins de frites et de lobes de caviar ou de foie gras. Vous pouvez également ajouter des cookies prêts à cuire. Prise en charge entre 17h et 18h. Commandez via Tock.

Komis/Gyro heureux
1509 17th St., NO
Johnny Monis ferme temporairement Komi et, à sa place, ramène son Happy Gyro entièrement végétarien à succès. Au menu : gyros, demi-fumées de carottes et céleri-rave reubens. De plus, les bouteilles de vin sont à 40 pour cent de réduction. Commandez à emporter en ligne du mardi au samedi entre 17h et 21h.

Lapis
1847 chemin Columbia, NO
La salle à manger afghane Adams Morgan propose des repas pouvant être congelés ainsi que des menus pour le déjeuner, le brunch et le dîner - ainsi que de la bière et du vin - pour la livraison ou le ramassage en bordure de rue. Optez pour les trempettes, les boulettes et les ragoûts de légumes. Appelez le 202-299-9630.

La salade de crevettes tiède au beurre du Diplomate à Logan Circle. Photographie de Scott Suchman

Le Diplomate
1601 14th St., NO
Le bistro français de Stephen Starr fait son grand retour le mercredi 22 avril avec un menu abrégé, une livraison et une fenêtre à emporter. Le célèbre hamburger est dans la programmation d'ouverture, tout comme le poulet rôti, l'amandine de truite citronnée, la salade de crevettes chaude et une sélection de fromages.

Petit Serow
1511 17th St., NO
Les saveurs ardentes - et les célèbres (et douces !) côtes levées au whisky du Mékong - dans cette salle à manger du nord et du nord-est de la Thaïlande sont disponibles pour le ramassage du mardi au samedi de 17 h à 21 h. Commander ici.

Makan
3400 11th St., NO
James Wozniak venait de lancer ce restaurant malaisien très attendu à Columbia Heights lorsque la fermeture s'est produite. Il a depuis rouvert ses portes pour emporter et livraison.

Masseria
1340 Quatrième Rue, NE
Nick Stefanelli lance une opération de livraison à domicile depuis sa salle à manger italienne chic près de Union Market. À compter du mardi 17 mars, le restaurant livrera des dîners pour deux (85 $) entre 16 h et 18 h. Il proposera une entrée différente chaque soir, avec un accord mets-vins en option. Le menu du mardi propose du poulet entier rôti avec des pommes de terre rôties et de la panzanella printanière. Appelez le 202-608-1330 ou commandez sur le site du restaurant.

Poulet entier rôti à Maydan. Photographie de Scott Suchman

Maydan
1346, avenue Florida, NW
Le menu complet de brochettes léchées au feu et de trempettes décadentes dans cet endroit accrocheur est disponible pour emporter. Passez vos commandes entre 16h et 21h.

Moyen Rare
3500 Connecticut Ave., NW
Le steakhouse de Mark Bucher ne propose qu'un seul dîner : un menu fixe à 23,95 $ composé de pain, salade verte et steak-culotte et frites. Ce qui le rend vraiment, c'est la sauce glorieuse qui l'accompagne, qu'il vend maintenant au litre. Au brunch, il y a du steak et des œufs et du pain perdu. Les boissons alcoolisées vont des shots de tequila à la bière en passant par le château du cap. Commandez pour le ramassage ou la livraison via Doordash, Grubhub et Postmates.

Tagliatelles bolognaise à Mintwood Place à Adams Morgan. Photographie de Scott Suchman

Place du bois de menthe
1813 Columbia Rd., NO
Bonne nouvelle : l'un des meilleurs hamburgers de la ville est de retour. Vous le trouverez dans ce bistro Adams Morgan qui vient de rouvrir. Le menu change, mais attendez-vous à des plats réconfortants comme le macaroni au fromage orzo, le poulet rôti et les tagliatelles bolognaises. La carte des vins fortement française est également disponible, tout comme la bière et les cocktails. Commande à emporter ou à livrer.

Merci beaucoup
5029 Connecticut Ave., NW
Christian Irabien, une étoile montante de la scène culinaire de Washington, vient d'ouvrir ce marché/confort mexicain à emporter à Forest Hills, en collaboration avec ses voisins Buck’s et Comet Ping Pong. Recherchez la soupe masa ball, inspirée par l'experte en cuisine juive Joan Nathan, ainsi que le tinga, le queso et le birria de poulet haché au chili, des côtes levées fondantes marinées au mole. Il existe également des boîtes à tacos de style familial. Consultez le menu ici, puis commandez en appelant le 202-244-5000 ou en vous rendant ici.

nina mai
1337 11th St., NO
Le nouveau venu Shaw à l'esprit local propose le déjeuner et le dîner pour le ramassage ou la livraison en bordure de rue. Nous sommes de grands fans du poulet rôti citronné de la cuisine (en fait, la recette est dans notre dernier numéro). Prise en charge entre 7h et 15h et 17h et 21h. Appelez le 202-518-3609 pour commander. Ils ont également introduit Feast, un service de livraison offrant deux jours de brunchs ou de dîners pour deux commandes ici.

Dispositions NRG
La nouvelle branche épicerie/plats à emporter/livraison du Neighbourhood Restaurant Group (Vermilion, Evening Star Cafe, Iron Gate, Hazel, etc.) propose des viandes, des hamburgers et des sandwichs de Red Apron Butcher, des plats préparés, un brunch et des options de rendez-vous , et les coups de ses menus de restaurants. Commandez ici pour le ramassage ou la livraison à DC et en Virginie.

Officine
1120, rue Maine, sud-ouest
Des planches Salumi, des pâtes, des pizzas et des glaces à la pinte sont disponibles au restaurant italien Wharf pour la livraison ou le ramassage via Caviar.

Pizzeria Paradiso
3282 M St., NW (Georgetown) 2003 P St., NW (Dupont Circle) 4850 Massachusetts Ave., NW (Spring Valley - temporairement fermé)
Les établissements Dupont Circle, Georgetown et Hyattsville servent des pizzas de style napolitain sept jours sur sept (Old Town et Spring Valley sont temporairement fermés). Les bouteilles de vin sont à 50 % sur les prix des restaurants et la bière à 30 %. Disponible pour le ramassage et la livraison.

Pains et currys au Punjab Grill à Penn Quarter. Photographie de Scott Suchman

Grillades du Pendjab
427 11th St., NO
Avez-vous essayé les boulettes de jacquier dans cet endroit créatif indien somptueusement décoré de Penn Quarter? Ceux-ci, ainsi que les currys, les viandes tandoori et les ragoûts végétariens sont disponibles pour emporter et livraison. Passez vos commandes par téléphone (202-813-3004) ou ici.

Anglais de la reine
3410 11th St., NO
Ce restaurant de style hongkongais peint en vert jade à Columbia Heights est de retour après une interruption de six semaines. Du mercredi au dimanche, Henji Cheung et Sarah Thompson proposent un menu fixe à 40 $ (une gamme récente comprenait du tofu ma po, un collier de porc aux légumes marinés et à la moutarde piquante, une salade de celtuce et de concombre, du brocoli chinois au jaune de canard salé et du riz au jasmin ). Commandez entre 11h et 15h pour un retrait entre 17h et 20h. Seules huit commandes sont autorisées par créneau horaire de ramassage pour permettre la distanciation sociale.

La poule rousse
1822 First St., NO
Tous les succès les plus connus du restaurant italien Bloomingdale - la burrata, le chou-fleur frit, les rigatoni avec saucisse au fenouil et la pan cotta à l'érable rôti - sont au menu du dîner à emporter. Commander ici.

Rêverie
3201 Cherry Hill Ln., NO
La version luxueuse de Johnny Spero sur un Big Mac, agrémenté de concombres au miso, d'oignons au beurre et de cheddar fumé, était l'un de nos plats préférés de 2019. Maintenant, vous pouvez l'obtenir à emporter, avec son canard rôti, qu'il s'enroule dans un cygne en aluminium. Consultez le menu sur Instagram du restaurant et commandez via Tock ou en appelant le 202-808-2952.

Ris
2275 L St., NO
Cette salle à manger du West End prépare des forfaits de soins quotidiens, centrés sur la soupe. Pour 15 $, vous obtenez un choix de soupes, plus salade et focaccia. Disponible du lundi au vendredi de midi à 19h. Appelez les commandes au 202-730-2500 et suivez le menu ici.

Coq et chouette
2436 14th St., NO
Le restaurant à menu dégustation récemment rouvert sert des dîners à quatre plats avec des heures de ramassage pré-programmées - et les célèbres petits pains à l'ananas de la cuisine (ils viennent avec le dîner, mais vous pouvez également les commander par demi-douzaine). Commandez via Tock.

Le luxe des roses
717 Eighth St., Sud-Est
Vous avez envie de cette salade de litchis Hill spot? Vous pouvez maintenant l'obtenir, ainsi que les pâtes satisfaisantes d'Aaron Silverman et les entrées maison, dans le cadre d'un dîner à emporter à quatre plats (commande via Tock). Rose’s at Home, le service traiteur de Silverman’s, propose également des forfaits dîners de deux nuits (150 $) et de trois nuits (225 $) (entrée, plat principal, dessert pour deux), pour lesquels vous pouvez également organiser une semaine abonnement.

Sfoglina
4445 Connecticut Ave., NW
L'emplacement Van Ness de la maison de pâtes Fabio Trabocchi propose des kits de cocktails et de pâtes à faire à la maison, ainsi que des plats prêts à manger, du vin et des aliments de base comme la sauce béchamel et le pecorino/parmesan râpé. Ramassage en bordure de rue entre 16 h et 19 h du mercredi au dimanche, commandez avant 15 h pour un ramassage le jour même.

Argent
3404 Wisconsin Ave., NW
Le restaurant haut de gamme (la sœur de la chaîne Silver Diner) à Cathedral Heights équilibre les gourmandises réconfortantes (sandwichs au poulet frit au cornichon) avec des options plus saines (saumon aux asperges). Il y a des plats de style familial et beaucoup de choix pour le brunch, y compris des kits de mimosa DIY. Ramassage et livraison en bordure de rue.

Saint-Anselme
1250 Fifth St., NE
Le steakhouse cool-kid de la région d'Union Market est de nouveau ouvert, servant un menu abrégé qui comprend des succès comme son steak de boucher, son collier de saumon et ses fantastiques biscuits au babeurre, ainsi que de nouveaux ajouts comme un biscuit au chocolat/bretzel/caramel et un 1000-island burger garni. Il y a aussi de la bière, du vin, des cocktails pour deux et du Bloody Mary. Pour le ramassage, appelez le 202-864-2199 pour la livraison, commandez via Caviar ou DoorDash.

Supra
1205 11th St., NO
Il n'y a peut-être pas de meilleur antidote culinaire à ces temps troublants que le khachapuri au beurre et au fromage, que ce restaurant géorgien propose sous forme de plats à emporter et de livraison, ainsi que des sandwichs, des plateaux de viande grillée et une myriade de petites assiettes. Appelez le 202-789-1205 ou envoyez par courriel votre commande et l'heure de ramassage souhaitée à info@supradc.com. La livraison se fait via Grubhub et Doordash.

Sashimi de ventre jaune à Sushi Taro à Dupont Circle.

Sushi Taro
1503 17th St., NO
De magnifiques bols chirashi, des poissons ésotériques pour sashimi et nigiri, des tempuras parfaitement légers et une gamme de boîtes à bento attirent de nombreux fans dans ce lieu de ramassage uniquement.

Bois Pizza Co.
809, rue Upshur, NO
Le favori de Petworth a rouvert avec une liste restreinte de tartes napolitaines au feu de bois. Toutes les pizzas proposées sont savoureuses, mais il est difficile de battre la Bentley, avec du chorizo, de la soppressata, des poivrons doux et du miel épicé. Commandez en ligne ou par téléphone (202-853-9746) pour un ramassage du mardi au dimanche.

2Amys
3715 Macomb St., NO
Il n'y a pas (encore) de pizza, mais cette institution fraîchement rouverte de Cathedral Heights propose des miches de pain, des kits de pâtes, des repas à trois plats pour deux et des pintes de leur excellente crème glacée. Commandez entre 9h et 15h pour un retrait entre 16h et 20h.

Mac’ et fromage chez Unconventional Diner. Photographie de Scott Suchman

Dîner non conventionnel
1207 Ninth St., NO
David DeShaies a converti une grande partie de son menu en dîners complets pour deux. Vous pouvez les faire centrés sur le poulet frit, le pain de viande, le saumon miso, le jambalaya, etc., et ils sont livrés avec des côtés. Commandez via Caviar pour le ramassage et la livraison.

Restaurants du Maryland :

Restaurant A&J
1319 Rockville Pike, Rockville 4316, chemin Markham, Annandale
Ces magasins de dim sum de style chinois du Nord produisent toujours des nouilles et des boulettes de pâte superlatives, des concombres froids à l'ail, des wraps feuilletés aux œufs et aux oignons verts, et plus encore. Commandez par téléphone (301-251-7878), puis payez via Venmo.

Alatri Bros.
4926 Cordell Ave., Bethesda
La pizzeria au feu de bois a une promotion de 20% sur les petites assiettes et tartes méditerranéennes comme l'Alsace (une version pizza d'une tarte flambée) et Jorge's Inferno, un mélange de pepperoni, d'olives et de piments Fresno. Ramassage ou livraison via Doordash.

Malabar de crabe velouté avec riz au citron chez Amber Spice. Photographie de Scott Suchman

Ambre Epice
13524 Baltimore Ave., Laurel
Les basiques – poulet tikka masala, papri chaat – sont tous savamment préparés ici (le buffet du déjeuner, en temps normal, est extrêmement populaire). Mieux encore : spécialités du sud de l'Inde telles que le dosa, le sukka de chèvre fougueux et la signature du chef, le curry aux œufs. Disponible pour le ramassage et la livraison via DoorDash.

Jardin de Bangkok
4906 avenue Saint-Elme, Bethesda
L'institution thaïlandaise confortable propose toujours ses soupes acidulées, ses plats de nouilles, ses salades épicées et ses currys. Ramassage ou livraison via Postmates.

Poulet en cavale
4933 avenue Saint-Elme, Bethesda
Vous pouvez obtenir des tartinades de style familial - pour jusqu'à huit personnes - de poulet péruvien, de bananes plantains et de yucca ici. Ramassage ou livraison via Doordash.

La gordita au guacamole de Cielo Rojo. Photographie de Scott Suchman

Cielo Rojo
7056 avenue Carroll, parc Takoma
Les tacos nopales, les gorditas à la crème de noix de cajou et le guacamole brillant font de ce joint du parc Takoma un arrêt préféré pour les mangeurs de plantes. Ils font aussi de très bonnes carnitas. Commandez pour la livraison et le ramassage via Chownow.

Empanadas à El Sapo à Silver Spring. Photographie de Scott Suchman

Club social cubain El Sapo
8455 rue Fenton, Silver Spring
Raynold Mendizabal a mis en place une fenêtre de livraison pour les mojitos, les margaritas et les repas « boîte de riz cubain » centré sur les points forts de son restaurant cubain festif : le sandwich cubain, la ropa vieja et la très délicieuse vaca frita. Ouvert tous les jours pour le ramassage de 16h à 20h30.

Inferno Pizzeria Napoletana
12207 Darnestown Rd., Darnestown
Les tartes napolitaines de Tony Conte valent la peine de braver 270 trafics, qu'il s'agisse de la margherita ou d'une tarte bolognaise aux champignons. Ne manquez aucune des entrées de légumes, dont les saveurs rappellent le passé gastronomique de Conte. Ouvert du mercredi au dimanche pour le ramassage après 16h30. Les commandes sont prises par téléphone (301-963-0115) à partir de 2 heures, et lorsque la pâte est épuisée, elle est épuisée.

Jaleo
7271 avenue Woodmont, Bethesda
Le pilier des tapas de José Andrés vient de rouvrir pour la livraison et le ramassage. Il y a des assiettes de fromages, des sandwichs au jambon et à la manchego et une gamme de petites assiettes espagnoles classiques (excellentes gambas al ajillo). Vous pouvez également obtenir de la sangria, un gin tonic, quelques vins et de la bière.

Poulet kara age au Kenaki Sushi Counter à Gaithersburg. Photographie de Scott Suchman

Comptoir à Sushi Kenaki
706, chemin Centre Point, Gaithersburg
Cet endroit géré par un frère/une sœur dans les Kentlands est spécialisé dans les petits pains comme le Black Magic, du thon épicé avec des jalapeños marinés, des poireaux croustillants, du tobiko et de l'huile de truffe (ça marche). Il existe également de bonnes plaques de fusion. Commandez pour le ramassage et la livraison via Grubhub.

Moyen Rare
4904 Fairmont Ave., Bethesda
Le steakhouse de Mark Bucher ne propose qu'un seul dîner : un menu fixe à 23,95 $ composé de pain, salade verte et steak-culotte et frites. Ce qui le rend vraiment, c'est la sauce glorieuse qui l'accompagne, qu'il vend maintenant au litre. Au brunch, il y a du steak et des œufs et du pain perdu. Les boissons alcoolisées vont des shots de tequila à la bière en passant par le château du cap. Commandez pour le ramassage ou la livraison via Doordash, Grubhub et Postmates.

Olazzo
7921 Norfolk Ave., Bethesda
Si vous avez envie de boulettes de viande, de grandes assiettes de pâtes rouges et de beaucoup d'autres choses du livre de jeu italo-américain, c'est votre place. La cardinale de poulet, avec des penne drapées d'une sauce tomate crémeuse, est notre commande habituelle. Ramassage ou livraison via Doordash.

Pizzeria Paradiso
4800 Rhode Island Ave., Hyattsville
Les établissements Dupont Circle, Georgetown et Hyattsville servent des pizzas de style napolitain sept jours sur sept (Old Town et Spring Valley sont temporairement fermés). Les bouteilles de vin sont à 50 % sur les prix des restaurants et la bière à 30 %. Disponible pour le ramassage et la livraison.

Canard laqué à Q par Peter Chang. Photographie de Scott Suchman

Q de Peter Chang
4500 East-West Hwy., Bethesda
L'un des meilleurs canards de Pékin en ville est le produit phare du chef et natif du Hubei, Peter Chang, Bethesda. Ne manquez pas non plus les boulettes, les aubergines frites à sec et le poulet kung pao à la sichuanaise. Commandez pour le ramassage ou la livraison via Caviar.

Raku
7240, avenue Woodmont, Bethesda
Nous sommes de grands fans du chirashi et des rouleaux de sushi richement habillés dans ce lieu pan-asiatique. Il y a aussi des soupes de nouilles, des assiettes fusion plus grandes et des bouteilles de vin et de saké. Il offre à la fois le ramassage et la livraison en bordure de rue.

Argent
7150 Woodmont Ave., Bethesda
Le restaurant haut de gamme (la sœur de la chaîne Silver Diner) équilibre les gourmandises réconfortantes (sandwichs au poulet frit au cornichon) avec des options plus saines (saumon aux asperges). Il y a des plats de style familial et beaucoup de choix pour le brunch, y compris des kits de mimosa DIY. Ramassage et livraison en bordure de rue.

Vacance
4705, avenue Miller, Bethesda
Cette petite épicerie fine (et son jumeau Cleveland Park) est un favori pour les pâtes et les sauces surgelées, les agrafes italiennes du garde-manger, les sous-marins copieux et les pizzas robustes en sauce. Il est ouvert pour les livraisons régulières et est également sur Postmates.

Woodmont Grill
7715 Woodmont Ave., Bethesda
La ramification de la chaîne Hillstone est idéale pour les hamburgers (végétariens et réguliers), les salades joliment agrémentées et les rouleaux de sushi. Ramassage en bordure de rue uniquement.

Restaurants Virginie :

Restaurant A&J
1319 Rockville Pike, Rockville 4316, chemin Markham, Annandale
Ces magasins de dim sum de style chinois du Nord produisent toujours des nouilles et des boulettes de pâte superlatives, des concombres froids à l'ail, des wraps feuilletés aux œufs et aux oignons verts, et plus encore. Commandez par téléphone (703-813-8181), puis payez via Venmo.

Bistro afghan/Aracosia McLean
8081 Alban Rd., Springfield (Afghan Bistro) 1381 Beverly Rd., McLean (Aracosia)
Ces joyaux afghans puisent dans une mine de recettes ancestrales pour créer des ragoûts crémeux, des salades et des trempettes rafraîchissantes, ainsi que certaines des meilleures mantis. Le menu complet est disponible pour le déjeuner et le dîner, et ils proposeront également des repas de style familial pour les grands groupes, avec des options végétariennes et végétaliennes disponibles. Appelez directement chaque restaurant : Afghan Bistro au 703-337-4722 et Aracosia au 703-269-3820.

Kebabs au restaurant Amoo à McLean. Photographie de Scott Suchman

Restaurant Amoo
6271, promenade Old Dominion, McLean
Cette institution persane à la gestion familiale à McLean est ouverte pour le ramassage et la livraison via Postmates. Optez pour une trempette aux aubergines et au yaourt, les brochettes d'agneau au chimichurri et le fesenjoon, un ragoût de poulet à base de grenade. Et n'oubliez pas le riz, qu'il s'agisse du tahdig craquelé ou du polo shirin parfumé.

Clarté
442 Maple Ave. E., Vienne
La salle à manger viennoise du chef Jonathan Krinn sert des menus à emporter à trois plats. Il existe des options de poisson, de viande et de surf et de gazon (35 $ chacune), et toutes sont accompagnées d'un apéritif et d'un dessert. Le père de Krinn, Mal, qui est un excellent boulanger, prépare la pizza focaccia appréciée du personnel du restaurant. Vous pouvez également acheter des ingrédients auprès du distributeur de Krinn : chair de crabe fraîche, poulets Amish entiers, bœuf nourri à l'herbe, etc. Whisky et cocktails aussi. Commandez le déjeuner et le dîner ici.

El Sol
262 Cedar Ln., Vienne
Les excellents tacos et tortas massifs de Jessica et Alfredo Solis sont disponibles pour le ramassage au nouvel emplacement de Vienne (et au restaurant DC d'origine).

Jaleo
2250 Crystal Dr., Arlington
Le pilier des tapas de José Andrés à Crystal City vient de rouvrir pour la livraison et le ramassage. Il y a des assiettes de fromages, des sandwichs au jambon et à la manchego et une gamme de petites assiettes espagnoles classiques (excellentes gambas al ajillo). Vous pouvez également obtenir de la sangria, un gin tonic, quelques vins et de la bière.

Maman Chang
3251, route Old Lee, Fairfax
Le style maison de Peter et Lisa Chang, le restaurant inspiré du Hubei est toujours aussi fort, proposant des versions à emporter et en livraison de succès comme l'aubergine frite à sec, le chou-fleur poivré, la cuisse d'agneau rôtie et le sauté fermier superlatif avec peau de tofu, poireau chinois , et du poivre vert. Appelez le 703-268-5556 ou commandez via UberEats.

Marib
6981, promenade Hechinger, Springfield
Le meilleur restaurant yéménite de la région sert toujours des festins de style familial pour le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner (le susi de type pain doré fonctionne à tout moment). Ne manquez pas le haneeth, des morceaux d'agneau sur du riz basmati ou le shafout, une superposition de pain de type injera, de yaourt au concombre et de graines de grenade. Disponible pour le ramassage ou la livraison.

Moyen Rare
3601 N. Fairfax Dr., Arlington
Le steakhouse de Mark Bucher ne propose qu'un seul dîner : un menu fixe à 23,95 $ composé de pain, salade verte et steak-culotte et frites. Ce qui le rend vraiment, c'est la sauce glorieuse qui l'accompagne, qu'il vend maintenant au litre. Au brunch, il y a du steak et des œufs et du pain perdu. Les boissons alcoolisées vont des shots de tequila à la bière en passant par le château du pape. Commandez pour le ramassage ou la livraison via Doordash, Grubhub et Postmates.

Barbecue coréen à Meokja Meokja. Photographie de Scott Suchman

Meokja Meokja
9619, boulevard Fairfax, Fairfax
Ce lieu de barbecue coréen sur table est passé à la livraison quotidienne (de midi à 19 heures). Optez pour le bulgogi, le galbi, la poitrine et la poitrine de porc épaisse. Commandez pour le ramassage et la livraison via DoorDash, Grubhub et UberEats.

Une soupe de nouilles au menu en constante évolution de Nasime dans la vieille ville. Photographie de Scott Suchman

Nasimé
1209, rue King, Alexandrie
Ce morceau de restaurant japonais de la vieille ville a été en feu l'année dernière. Pour les plats à emporter, ils sont passés de leur format de menu fixe à cinq plats et proposent des assiettes à la carte de sashimi, soba et plus (consultez la page Facebook du restaurant pour le menu - il change tous les jours). Appelez le 703-548-1848 pour commander pour un ramassage ou une livraison limitée.

Dispositions NRG
La nouvelle branche épicerie/plats à emporter/livraison du Neighbourhood Restaurant Group (Vermilion, Evening Star Cafe, Iron Gate, Hazel, etc.) propose des viandes, des hamburgers et des sandwichs de Red Apron Butcher, des plats préparés, un brunch et des options de rendez-vous , et les coups de ses menus de restaurants. Commandez ici pour le ramassage ou la livraison à DC et en Virginie.

Padaek
6395 Seven Corners Ctr., Église Falls
La destination laotienne de Seng Luangrath vient de rouvrir pour les commandes de ramassage, avec une livraison à venir. La liste restreinte des articles comprend des succès comme la salade de laab enflammée, le bœuf séché au soleil avec du riz gluant et le ragoût de citronnelle. Les commandes téléphoniques (703-533-9480) sont prises du mardi au dimanche de midi à 19h.

Auberge gastronomique de Pékin
6029 Leesburg Pike, Église des chutes
L'institution de Falls Church, âgée de plus de 40 ans, propose ses célèbres canards entiers, entre autres, pour la livraison, la vente à emporter et le ramassage en bordure de rue. Demandez la carcasse, vous pouvez l'utiliser pour faire de la soupe plus tard dans la semaine. Appelez le 703-671-8088 pour commander.

Une sélection de desserts époustouflants de Katherine Thompson chez Thompson Italian in Falls Church. Photographie de Scott Suchman

Thompson italien
124 N. Washington St., Église Falls
Après avoir fermé pendant quelques semaines, ce nouveau venu de Falls Church sert des dîners à emporter du mercredi au dimanche. Il y a des pâtes fraîches, prêtes à manger ou à cuisiner à la maison, ainsi que des repas pour enfants et la possibilité d'acheter un dîner pour un premier intervenant.

Trummer’s
7134, rue Main, Clifton
Le restaurant Clifton récemment rénové propose un dîner de trois plats pour deux à 70 $ (ou 35 $ par personne). Les articles adaptés aux enfants comme les gnocchis à la ricotta beurrés ou le poulet rôti avec des carottes glacées au miel coûtent 12 $. La carte des vins est à 40 pour cent. Disponible pour le ramassage ou la livraison en bordure de rue dans un rayon de cinq milles. Appelez le 703-266-1623 pour commander.

Yume Sushi
2121 N. Westmoreland St., Arlington
Le restaurant de sushis East Falls Church propose ses maki élaborés (nous aimons le rouleau Yu-Me avec du thon épicé, de l'avocat, de la mangue et du jalapeño) en livraison et à emporter.


Les ouvertures de restaurants les plus excitantes de l'automne

Après un peu de récession estivale, l'automne apportera une solide classe de restaurants de première année, de quelques-uns qui ouvriront en octobre au District Wharf à de nouveaux quartiers. Étant donné que les ouvertures sont des cibles mobiles, notez que ces restaurants pourraient ouvrir à tout moment de septembre à novembre. Voici les spots que nous suivons :

100 District Square SW, requinbymic.com

Le District obtient son propre emplacement de Réquin des chefs Jennifer Carroll et Mike Isabelle. Le restaurant a connu un démarrage réussi dans le quartier Mosaic de Virginie et ouvrira bientôt sa version DC dans le développement gigantesque de District Wharf. Requin s'asseoir carrément sur la promenade, où il y aura de vastes sièges de patio pour les temps chauds. La cuisine de Carroll présente des saveurs du sud de la France, du Maroc, d'Espagne et de Grèce, et les convives peuvent s'attendre à un menu plus raffiné par rapport aux offres de style brasserie en Virginie.

79 Potomac Ave. SE, allpurposedc.com

Le deuxième emplacement de Tout usage, situé en face de Nats Park, pourrait être ouvert à temps pour la saison des séries éliminatoires, qui sera une double victoire si l'équipe à domicile se trouve un concurrent. Chef Mike Friedman dit que le menu comprendra les plus grands succès de l'emplacement Shaw, ainsi que quelques rebondissements. "Je veux que notre emplacement Capitol Riverfront reflète une rencontre des esprits entre la côte de New York/New Jersey et la côte sicilienne/amalfitaine", dit-il. Pensez à la panelle de pois chiches (beignets siciliens), au carpaccio de thon et à de nouvelles combinaisons de pizzas amusantes. Contrairement à l'emplacement de Shaw, il y aura également plusieurs espaces extérieurs, dont un bar sur le toit donnant sur la rivière.

1346-B Florida Ave. NW, maydandc.com

Rose des Vents propriétaire Rose Prévit et les chefs derrière le futur restaurantMaydan Je viens de rentrer d'un intense voyage de recherche et développement au Liban, en Géorgie et dans d'autres pays qui éclaireront le nouveau menu. Maydan arrive au Manhattan Laundry Building, et Previte espère que les hauts plafonds et le plan d'étage ouvert créeront le sentiment d'être sur une place publique à l'étranger. Cuisiniers Gérald Addison et Chris Morgan, qui s'occupera des cuisines de Compass Rose et de Maydan, se concentrera sur les aliments cuits sur un foyer ouvert dans le nouveau projet.

1906 14th St. NW, brescadc.com

Chef Ryan Ratino, qui a impressionné les critiques locaux, quoique brièvement, avec sa cuisine à Ondulation, se prépare à ouvrir son premier restaurant solo à l'âge de 27 ans. Recherchez des combinaisons de viandes vieillies à sec et d'ingrédients que vous n'avez jamais vues auparavant, comme le foie gras saumuré au dashi avec de l'anguille fumée, de la pomme verte et de la châtaigne. Le menu sera divisé entre des apéritifs et une poignée de grands plats à partager. Bresca va dans l'ancien Politique espace sur 14th Street NW, et Juan Coronado élabore une carte de cocktails.

915 F St. NW, succotashrestaurant.com

Il y aura un autre restaurant à considérer pour les événements avant et après au Verizon Center lorsque Succotash ouvre à Penn Quarter. Chef celui d'Edward Lee cuisine fusionne son héritage coréen avec ses recettes préférées du Sud. Il exploite déjà un Succotash à National Harbor, où il sert du poulet frit sale avec de la viande brune dégoulinant de miel de gochujang épicé, du fromage bleu et des cornichons, ainsi qu'un cheeseburger au piment. L'emplacement de 310 places du centre-ville de D.C. entre dans l'édifice historique de la Banque Équitable, érigé en 1911.

3000 12th St. NE, facebook.com/primrosewinebar

Sébastien Zutant est l'un des meilleurs sommeliers de D.C. à se lancer dans des bars à vin ouverts. Il prépare même une partie du vin qu'il versera dans son bar-rencontre-bistro de Brookland. Son épouse et compagne, Lauren Hiver d'Edit Lab, est chargé de faire en sorte que l'espace de 66 places avec des baies vitrées soit suffisamment féminin et français pour être digne de ce nom Primevère. Chef Nathan Beauchamp de Chèvre évanouie et Fourchette Tigre crée un petit menu avec des classiques comme le bœuf à la Bourguignonne servi dans de grandes marmites avec du pain croustillant pour accompagner les quelque 14 vins au verre et 75 bouteilles.

1401 rue Okie NE, gravitasdc.com

Chef Matt Boulanger est impatient de commencer à servir ses deux menus américains modernes dans son restaurant Ivy City longtemps retardé Gravitas, qui entre dans le bâtiment de l'usine de tomates. Le menu de dégustation végétarien propose des plats comme des betteraves rôties avec des pêches blanches marinées, du quinoa noir déshydraté, de la marmelade d'oignons Vidalia et du velouté de chou-fleur. L'autre menu comprend de la viande et du poisson, mais accorde une attention égale aux bonbons de la nature, car Baker est obsédé par la polyvalence des légumes. Les convives peuvent également s'attendre à prendre un verre dans le bar de la serre sur le toit.

2000 18th St. NW, luckybunsdc.com

Adams Morgan gagnera un nouveau restaurant dédié aux hamburgers lorsque Chef Alex McCoy ouvre Petits pains chanceux dans l'ancien L’Enfant Café espacer. Il espère créer une ambiance décontractée avec des hamburgers inspirés des pays qu'il a visités, des punchs faciles à boire et de la musique live. La cuisine pourrait potentiellement préparer des galettes jusqu'à 3 heures du matin le week-end. Printemps pour un côté de frites, car ce sont des frites épaisses de style britannique.

1222 9th St. NW, thedabney.com

Restaurant Shaw étoilé au Michelin Le Dabney se développe dans son sous-sol avec un bar à vin assez grand pour accueillir environ 30 personnes. L'espace cosy, bordé de piles de bois de chauffage pour le restaurant à l'étage, proposera une trentaine de vins au verre. Fidèle au thème de la cuisine médio-atlantique, le chef Jérémie Langhorne a concocté un menu soigné avec de la charcuterie et du fromage d'origine locale et un bar cru.

751 Wharf St. SW, wharfdc.com/restaurants/kaliwa

Trouvez de la nourriture philippine, thaïlandaise et coréenne au même endroit lorsque Kaliwa ouvre, également au quai du district. Le restaurant est Chef Catherine ArmstrongLes débuts majeurs de D.C. dans les années ‘. Il a longtemps dirigé des restaurants dans la vieille ville d'Alexandrie, y compris Restaurant Eve. La meilleure nuit pour visiter Kaliwa sera lorsqu'ils offriront un festin philippin pour une occasion spéciale appelé "Kamayan", probablement à une table le jeudi soir. L'équipe a également testé des recettes de pata croustillante, une cuisse de porc bouillie jusqu'à ce qu'elle soit tendre, puis frite.

1331 4th St. SE, restaurantchloe.com

Nommé pour sa nièce et l'ancienne déesse grecque de l'agriculture, Chloe est chef Haïdar Karoum‘s premier projet solo. Il a récemment occupé le poste de chef exécutif au Preuve, Stade, et Doi Moi. Au restaurant Navy Yard, il se concentrera sur une cuisine inspirée de ses racines libanaises, son amour de la cuisine de l'Asie du Sud-Est et ses voyages autour de la Méditerranée. Tout aussi important pour le chef est de présenter les produits de saison des fermes du Mid-Atlantic. Les plats peuvent inclure du poisson entier croustillant, des cavatelli au fromage de chèvre avec des tomates anciennes et une tartine de salade de crabe bleu de Chesapeake.

Noter: Rêverie ressemble plus à une ouverture hivernale et l'hôtel LINE DC continue de subir des retards. Un représentant de l'hôtel ne pouvait pas dire avec certitude Frères et sœurs, Anglais parlé, et Un progrès de râteau ouvrira à l'automne.


Jeremiah Langhorne cuisine au Clifton Inn Garden cet automne - Recettes

(Crédit photo : Nicole DuBois)

Vishwesh Bhatt, meilleur chef de l'année de la James Beard Foundation South and Southern Living Southern Living, a rejoint City Grocery en 1997. Sous la tutelle du chef John Currence, Bhatt a commencé à travailler comme cuisinier à la chaîne. Après une brève interruption pour obtenir son diplôme culinaire de l'Université Johnson & Wales, Vishwesh est revenu au City Grocery Restaurant Group en tant que chef de restauration en 2002. En 2009, le chef Bhatt a ouvert SNACKBAR, où, grâce à ses années d'expérience culinaire et à son exposition aux cultures du monde, a créé un menu qui entremêle les Foodways du Sud et du sous-continent. Son travail lui a valu une nomination au People's Best New Chef de Food & Wine en 2011. SNACKBAR a été reconnu par les médias locaux et nationaux comme l'un des meilleurs restaurants du Sud. Vishwesh réside à Oxford avec sa femme Teresa et leurs animaux de compagnie Tula et Bitbit.

Biographie à venir. Photo de Sera Petras.

Agent d'alternatives, Erik Bruner-Yang crée de l'espace. À travers sa société de développement de concepts basée à Washington, D.C., Foreign National, il propose une alternative : la nourriture et l'espace comme biens communs. Il existe un dialogue constant de communauté, de culture et de progrès.

Les restaurants de Bruner-Yang sont instinctifs contemporains mais habituels, y compris Maketto, un marché asiatique à trois niveaux avec un magasin de détail, un café et un restaurant et à l'hôtel LINE DC - Brothers and Sisters, servant des classiques américains des points de vue taïwanais et japonais. et l'anglais parlé, un espace réservé aux personnes debout sur le modèle des tachinomiyas japonais. Ses restaurants ont reçu de nombreuses distinctions, des 50 meilleurs nouveaux restaurants 2018 du magazine Bon Appetit aux meilleurs nouveaux restaurants 2018 de Thrillist et au meilleur nouveau restaurant 2019 de RAMMY pour l'anglais parlé.

Né à Taïwan et élevé aux États-Unis, Bruner-Yang a été crédité pour avoir introduit D.C. aux ramen en 2011 avec Toki Underground. Il est multi-finaliste de James Beard et a été nommé Starchefs’ Rising Star D.C. Restaurateur 2018. Sa dernière collaboration est en tant que chef exécutif avec &pizza.

David Burtka est un chef, traiteur et acteur primé qui a sorti son premier livre de cuisine, La vie est une fête, le 16 avril 2019. Le livre est un spin-off de son spécial 2016 Food Network, La vie est une fête avec David Burtka, qui a remporté un Telly Award et le 1er prix aux New York Film and TV Awards. Le livre de cuisine mettra en valeur son expertise dans la préparation de délicieuses recettes et la célébration d'une variété d'occasions avec des invités.

Burtka a obtenu un baccalauréat en beaux-arts de l'Université du Michigan et a étudié aux studios William Esper à New York. Ce talentueux chef Le Cordon Bleu croit fermement en l'alimentation durable du marché fermier, de la boucherie ou du jardin à la table. David Burtka a acquis une expérience précieuse en se formant sous la direction de Mario Batali au restaurant primé Babbo à New York, de la chef pâtissière et auteur primée Gina De Palma, ainsi que du chef de fer Cat Cora et de Thomas Keller de la blanchisserie française. David et sa société de restauration Gourmet MD ont eu le plaisir de préparer des repas pour certaines des élites d'Hollywood comme "Mad Men's" John Hamm et Christina Hendricks, Zac Efron, Vanessa Hudgens, "Glee's" Jane Lynch, "How I Met Your Mother's" Cobie Smulders , Sarah Silverman, Elton John, Katy Perry, Elon Musk, et a même fait des pizzas pour Oprah. Il a été vu dans des segments de cuisine sur "Barefoot Contessa", "E! News", "Home Made Simple", "Rachael Ray", "The Kitchen", "Celebrity Dish", "The Fablife" et "The Chew". Il a été juge invité dans des émissions telles que « Beat Bobby Flay », « Top Chef Masters », « Rupaul’s Drag Race » et « Iron Chef ». Ses recettes ont été présentées dans People Magazine, Us Weekly, Food Network Magazine,etRevue Gastronomie et Vin.

Burtka a récemment été vue dans le rôle de Brian Howard dans la comédie musicale de David Hyde Pierce Ça aurait dû être toiau Brooks Atkinson Theatre. Il a également été vu dans la production de Broadway d'Edward Albee La chèvre ou qui est Sylvia et la production de Sam Mendes gitan, pour lequel il a remporté une nomination au Fred Astaire Award pour son interprétation de Tulsa. Auparavant, il avait remporté le Clarence Derwent Award pour son rôle de The Boy dans la première américaine du film d'Edward Albee. La pièce sur le bébé. Burtka a joué dans la première mondiale de la comédie musicale Le contraire du sexe à San Francisco, reprenant plus tard son rôle au Williamstown Theatre Festival. Il est apparu au niveau régional au Hollywood Bowl, au Alley Theatre, au Paper Mill Playhouse, au North Shore Music Theatre et au Weston Playhouse. De plus, le one man show de David Burtka, David a joué un engagement à guichets fermés en novembre 2014 au 54 Below.

Ses crédits de film incluent Danse, Annie et la gitane, Seulement des regrets, Un Noël 3D très Harold & Kumar, et Fin hollywoodienne, sous la direction de Woody Allen. Peut-être mieux connu des téléspectateurs pour son rôle récurrent dans "How I Met Your Mother"," Burtka est apparu sur l'anthologie d'horreur FX primée de Ryan Murphy, " American Horror Story: Freak Show ". Plus récemment, il a été vu sur "Une série d'événements malheureux" de Netflix.

Burtka a récemment produit la relance de Wigstock, le festival de drag en plein air et événement annuel légendaire qui a dominé la culture drag de 1985 à 2003. Ses crédits de production incluent également le pilote "The Night Shift" de CBS.

David a grandi en dehors de Detroit, Michigan, et a obtenu un BFA de l'Université du Michigan avant d'étudier aux studios William Esper à New York. David vit à New York avec son mari, Neil Patrick Harris, et leurs enfants jumeaux, Gideon et Harper.

Chef Maneet Chauhan est l'associé fondateur et président de Morph

Groupe hôtelier à Nashville, Tennessee. Elle est récipiendaire du 2012

James Beard Foundation Broadcast Media Award pour son rôle de

juge permanent sur «Chopped» de Food Network et siège au jury du «Wedding Cake Championship» de Food Network.

Elle a également écrit son propre livre de cuisine, Flavours of My World.

Diplômé du Culinary Institute of America, le chef Chauhan a travaillé dans

certains des meilleurs hôtels d'Inde avant le début de sa carrière professionnelle

Lourdement salué par la presse écrite et audiovisuelle aux États-Unis

et à l'étranger, Chef Chauhan a été présenté dans des publications telles que

Bon Appétit, Food & Wine, The Local Palate, Wine Enthusiast, USA Today, m Wall Street Journal, New York Times, New York Post, Times of India, The Telegraph et plus encore.

Ses apparitions à la télévision incluent "The View", "CBS This Morning's The Dish, "Iron Chef" et "Next Iron Chef" (Food Network).

Elle a travaillé comme chef exécutif dans des entreprises prospères telles que

Vermilion à Chicago, qui a reçu les distinctions de Chicago

magazine, Esquire, Time Out et Wine Enthusiast sous sa direction.

Chauhan est le partenaire fondateur de Morph Hospitality Group

à Nashville, Tennessee, qui comprend des restaurants

Chauhan Ale & Masala House, Tànsu ǒ, L'oiseau moqueur

Elle est également copropriétaire de Mantra Artisan Ales à Franklin, Tennessee.

Originaire de l'Inde, le chef Chauhan a choisi Nashville pour son premier homonyme

restaurant après avoir été contacté par le développeur Moni Advani à venir

jusqu'à Music City pour une visite. C'est lors de son premier voyage que

elle est tombée amoureuse de la ville et de ses habitants et a décidé de rester.

Le chef de Music City est un ardent défenseur de la Marche du

Dimes, et vit maintenant à Franklin, Tenn., avec son mari, Vivek et

leur fille, Shagun et leur fils, Karma.

J'ai passé mon enfance à regarder et à apprendre à cuisiner avec ma mère et ma grand-mère, qui avaient travaillé dans la boulangerie de son père après l'école à faire des petits pains et du pain. La chasse et la pêche avec mon père et mon frère m'ont appris à respecter le produit. Je suis un passionné d'histoire à tous égards, depuis que ma famille s'est impliquée dans l'histoire vivante en 1989.

Après une blessure au football universitaire, mes rêves sont passés du terrain à la cuisine. J'ai fait de brefs séjours en cuisine en Pennsylvanie, suivis de 2 ans sur la côte du Maine.

Après un stage chez McCrady's à Charleston, j'ai été intrigué par la charcuterie et suis allé faire un apprentissage chez le boucher de renommée mondiale Dario Cecchini à Panzano in Chianti, en Italie. Travailler pour Dario a changé ma vie. Cela m'a fait réaliser que se lever et aimer ce que vous faites tous les jours est rare, faites tout ce que vous avez à faire pour y parvenir !

Je suis retourné aux États-Unis après la fin de mon apprentissage et j'ai obtenu un emploi de boucher au restaurant Husk sous la direction du chef Sean Brock et du chef de cuisine Travis Grimes. Les 7 années suivantes, j'ai travaillé pour le Neighbourhood Dining Group à divers postes et j'ai développé le programme de charcuterie et de pain à Husk.

Half Crown Bakehouse est né de mon amour de l'histoire et de la nourriture. Toutes les personnes dans ma vie m'ont inspiré d'une manière ou d'une autre pour concrétiser cette vision.

CHEF EXÉCUTIF, UN PROGRÈS DE RAKE

escrocs d'opie savait qu'il appartenait à la cuisine depuis qu'il a commencé à laver la vaisselle et à faire la navette à l'âge de 14 ans. Il regardait le chef et aimait l'intensité, l'énergie et l'urgence impliquées dans le rôle. En 2006, il est diplômé du campus d'Atlanta du Cordon Bleu et a immédiatement rejoint le légendaire chef Roy Yamaguchi au restaurant d'Atlanta du Roy's Hawaiian Fusion Cuisine. Crooks a passé près d'une décennie à travailler pour Yamaguchi, devenant chef-partenaire et se déplaçant entre Atlanta, Jacksonville et enfin Baltimore avec un bref passage à l'abattoir d'Anne Quatranno à Atlanta entre les deux.

En 2013, il a quitté le Roy's pour rejoindre Spike Gjerde, d'abord en tant que chef de Shoo-Fly, puis en tant que chef de cuisine du restaurant emblématique de Gjerde à Baltimore, Woodberry Kitchen, connu pour son intense concentration sur les ingrédients et les traditions de la mi- région de l'Atlantique, servant un confort hyper local et une cuisine techniquement précise qui a permis à Gjerde d'obtenir le prix James Beard du « Meilleur chef, Mid-Atlantic » en 2015.Admiré par ses pairs pour sa créativité, son énergie et ses compétences en leadership, Crooks a été nommé « Meilleur chef » par Baltimore’s Papier de la ville en 2015. En 2017, Gjerde et Crooks ont ouvert A Rake's Progress à l'intérieur de l'hôtel LINE DC dans le quartier Adams Morgan de Washington, DC. Crooks dirige l'équipe, appliquant la stricte éthique d'approvisionnement à tous les aspects de l'opération, y compris la gastronomie, les banquets, le café et même les repas du personnel de l'hôtel.

Diplômée de l'Art Institute of Atlanta accrédité au niveau national dans le domaine des arts culinaires, Joy se spécialise dans la recherche et la préparation d'aliments cultivés localement et biologiques. Adepte de longue date de la cuisine de la ferme à la table, la philosophie de Joy se concentre sur l'utilisation d'ingrédients naturels dans la mesure du possible, avec un œil attentif sur les aliments cultivés, cultivés, abattus et livrés dans les régions du sud-est et du centre de l'Atlantique. Sa nourriture est nichée dans le style du sud, fait maison, mais met en valeur des ingrédients sains et une présentation raffinée tout en célébrant les meilleures offres des saisons.

Sa carrière culinaire a commencé à Los Angeles en tant que traiteur et organisatrice d'événements pour le président de Capitol Records. Là, elle a accueilli d'innombrables fonctions pour les musiciens et les cadres, aiguisant ses compétences en présentation et en planification à grande échelle. Parallèlement, elle travaille sur des événements privés pour Warner Bros. Television. Elle était un chef privé incontournable pour les acteurs et les cadres des séries télévisées et des longs métrages de Warner. En 2005, Joy a déménagé à Atlanta en Géorgie, où elle a fréquenté l'Art Institute of Atlanta. Tout en préparant son diplôme, elle a étudié auprès du chef Bradley Rouse, chef cuisinier de l'équipe NBA The Atlanta Hawks. Là, Joy a travaillé en étroite collaboration avec le chef Rouse pour planifier les menus et préparer les repas pour la salle à manger privée pour les joueurs de la NBA et leurs familles. Un accent particulier a été mis sur le régime alimentaire de l'athlète spécialisé.

Après avoir obtenu son diplôme de l'Art Institute, Joy a commencé à cuisiner au Woodfire Grill en tant qu'apprentie du chef Micahel Tuohy. Le chef Tuohy a été crédité d'avoir déplacé les pratiques locales / biologiques / de la ferme à la table du nord de la Californie à la scène des restaurants d'Atlanta. Chez Woodfire Grill, Joy a cultivé ses compétences dans plusieurs méthodes de cuisson, notamment la salaison de la viande, la boucherie, la conservation des fruits, la fabrication de sauces et l'accord mets et vins. Elle a travaillé en étroite collaboration avec les agriculteurs et les fournisseurs locaux d'Atlanta et a appris l'art de la cuisine de saison raffinée dans une atmosphère haut de gamme. En 2008, Tuohy a cédé la propriété de Woodfire Grill au chef Kevin Gillespie (concurrent "Top Chef", saison 6). Le chef Gillespie y demeure actuellement, et Joy a fièrement travaillé dans son équipe pendant près de deux ans.

De plus, Joy a eu l'honneur de cuisiner directement avec certains des meilleurs chefs du Sud, dont Virginia Willis, auteur du livre de cuisine de renommée nationale, "Bon Appetit, Y'all Chef Ford Fry, Chef/owner, JCT Kitchen & Bar Chef Hilary White, chef/propriétaire, The Hil at Serenbe Farms, le chef Scott Peacock, ancien chef exécutif du restaurant primé Watershed à Decatur, et le chef Kevin Rathbun de Rathbun's, Krog Bar et Kevin Rathbun Steak.

En 2008, Joy a fondé FOODĒ en tant qu'entreprise privée d'événementiel et de restauration à Atlanta. En 2010, FOODĒ est devenu un emplacement physique sur la rue Caroline dans le centre-ville historique de Fredericksburg. Là, Joy et son équipe sont fiers de mettre en pratique leur philosophie clé pour leurs invités et clients. À savoir, ils offrent une grande variété de plats de saison, frais du marché, naturels et biologiques préparés dans un style confortablement raffiné. FOODĒ Fredericksburg a ouvert ses portes en janvier 2011. Joy est apparue dans la saison 12 de Top Chef l'automne dernier et sa signature Chicken & Waffles a remporté le Virginia is for Lovers Culinary Madness Challenge en avril. Au printemps 2015, elle a ouvert son deuxième restaurant, Mercantile, à Fredericksburg.

Boulangerie autodidacte, Caitlin Freeman était chef pâtissière résidente de Blue Bottle Coffee et ancienne propriétaire de la pâtisserie et confiserie de San Francisco Miette. Chez Blue Bottle et Miette, Caitlin s'est fait un nom en créant des gâteaux, des cupcakes et des friandises simples et délicieux à l'heure du café en utilisant des ingrédients locaux et biologiques. Inspirée par les peintures de confiserie du peintre californien Wayne Thiebaud, elle a vu sa chance de recréer ces mêmes gâteaux lorsque Blue Bottle a ouvert un café au Musée d'art moderne de San Francisco. Quatre ans et de nombreux desserts inspirés de l'art plus tard, elle a écrit le livre Modern Art Desserts pour faire la chronique des desserts, de l'inspiration et des aventures qui se sont produites en combinant art et gâteau.

Jeff Gordinier est l'éditeur food & drinks de Écuyer magazine et auteur de Hungry : manger, voyager et tout risquer avec le plus grand chef du monde. Son travail a été publié dans des publications telles que Vraiment simple, Des détails, Divertissement hebdomadaire, Elle, À l'extérieur, Voyage + Loisirs, le Los Angeles Times, et le New York Times. Il vit au nord de New York, près de la rivière Hudson, avec sa femme, Lauren Fonda, et ses quatre enfants.

Kevin Jamison est le propriétaire des restaurants de la commune à Virginia Beach et à Norfolk, ainsi que de la ferme durable de 21 acres, New Earth Farm. Kevin a étudié à Rome, en Italie, où il a obtenu sa maîtrise en droit international et développement axé sur la sécurité alimentaire à l'Université de St. John's. Il est co-fondateur de l'organisation à but non lucratif Community Development International (CDI) qui concentre ses efforts sur des projets d'alimentation durable et de protection de l'environnement aux États-Unis et en Haïti. Kevin a été directeur du Comité des affaires européennes de l'Association des Nations Unies, directeur du Center for Global Development à l'Université de St. John's et actuellement président de la Vibe Creative District Business Association de Virginia Beach. Il est passionné par l'éducation et les systèmes alimentaires durables et est un collectionneur d'art passionné. Actuellement, Kevin travaille à la construction d'une nouvelle boulangerie de 2 600 pieds carrés à Virginia Beach, qui devrait ouvrir ses portes cet automne. Photo de Jessica Shea.

Ashbell McElveen est née dans une famille de Caroline du Sud qui pensait que la bonne nourriture était un droit de naissance. Avec son père, sa mère et ses tantes comme enseignants, McElveen a appris les styles de cuisine classiques du bas pays et du sud, le fumage et la salaison traditionnels des viandes, le barbecue et même la fabrication du bourbon et du clair de lune. Découvrir les racines des traditions culinaires de l'Amérique du Sud et préserver ses recettes précieuses et celles des autres familles est à la fois sa mission et sa passion.

À 19 ans, le chef Ashbell part en France pour une année d'études universitaires. Avide d'expérience pratique dans les cuisines de Paris, il est resté une année supplémentaire à travailler dans les restaurants, apprenant la cuisine régionale française. Après avoir terminé ses études de premier cycle aux États-Unis, le chef Ashbell est rapidement retourné en France. Il a fréquenté la Sorbonne pendant l'année universitaire et a passé des étés à travailler dans d'autres restaurants, dont Haynes, le célèbre restaurant de soul food de Paris fondé par Leroy Haynes.

Dans le "Chef Ashbell" des années 1990, la personnalité de la télévision est née. Le chef Ashbell est devenu un habitué de la WNBC Spectacle du week-end d'aujourd'hui avec Matt Lauer, où il a cuisiné les aliments du melting-pot de New York. McElveen était considéré comme un champion local de la cuisine ethnique par une population qui avait été auparavant ignorée par la télévision grand public.

En 2003, le chef Ashbell est devenu le seul chef américain invité à ouvrir un café dans un parc royal britannique. Le pavillon conçu par Toyo Ito pour la Serpintine Gallery a ouvert ses portes à Hyde Park à l'été 2003. Ashbell à la Serpentine Gallery a fourni une bouchée américaine de style sud - comme jamais auparavant dans la ville de Londres !

Plus tard cette année-là, le chef Ashbell a ouvert le restaurant éponyme Ashbell restaurant à Notting Hill, servant une cuisine régionale du sud des États-Unis. Ashbell a reçu quatre étoiles de AA Gil dans sa critique pour le Sunday Times de Londres.

Le chef Ashbell est devenu un contributeur régulier de la BBC Bonne bouffe en direct, amassant plus de fans à travers l'étang. Ses fréquentes apparitions à la télévision et son catalogue en ligne de recettes pour l'émission la mieux notée ont suscité des éloges et des téléchargements.

Plus tard, le chef Ashbell a déménagé à Bristol, passant plusieurs années à rechercher les racines britanniques de la cuisine du sud des États-Unis. Il a écrit une chronique mensuelle pour Clifton Life Magazine, présentant les plats ethniques créatifs cuisinés par les expatriés vivant dans la région. Un moment fort de son séjour à Bristol a été la création d'une installation d'une expérience de jazz américain et de cuisine du sud pour l'historique Ashton Court Manor.

Après la catastrophe de l'ouragan Katrina en 2005, le chef Ashbell a passé plus d'un an à la Nouvelle-Orléans. Il a travaillé à la restauration des marchés de produits frais dans le Lower Ninth Ward et a contribué au lancement du projet Renaissance.

Après avoir vécu 12 ans à Londres et à Bristol, le chef Ashbell est retourné aux États-Unis en 2012. Il a commencé le Real Soul Food Company renverser la représentation étroite et négative de la « soul food » en produisant des produits innovants, de haute qualité et sains.

En 2014, The Real Soul Food Company a lancé sa première gamme de viandes fumées. Sous la marque Ashbell's Smokehouse Deli, la gamme de viande de dinde entièrement naturelle comprend du pastrami de dinde salé et du bacon de dinde. La recette secrète est inspirée du processus de salaison traditionnel du sud.

La gamme Ashbell's Smokehoue ​​Deli est actuellement disponible dans certains restaurants et épiceries fines de Philadelphie, ainsi que dans certains CSA de la région de New York.

Le chef Ashbell a créé la Fondation James Hemings en 2014 pour étudier, documenter, éduquer et préserver les contributions des Afro-Américains à la nourriture et aux boissons emblématiques américaines. Il écrit actuellement un livre et un scénario sur la vie de James Hemings.

Le chef Ashbell est fier d'appeler Philadelphie, le berceau de l'indépendance américaine, sa maison.


Jeremiah Langhorne cuisine au Clifton Inn Garden cet automne - Recettes

Ils ne cuisinent pas de nourriture du Sud dans les Carolines. Ils cuisinent leur nourriture. Avez-vous déjà entendu parler du petit poucet ? Cette gâterie de Noël est une saucisse de fête. Il suffit de farcir un appendice de porc avec du porc haché épicé et de la graisse à Thanksgiving et de l'accrocher dans le fumoir. Puis pocher, trancher et faire frire. N'oubliez pas de garder le liquide de cuisson pour les petits pois et le chou vert. C'est une tradition qui aurait pu être perdue si le chef de Caroline du Nord, Vivian Howard, n'était pas rentré chez lui pour cuisiner dans l'est de Kinston. Reconnaissant l'énorme responsabilité d'un chef du Sud, elle a fait revivre la saucisse ancestrale en discutant avec un vieux boucher de campagne et en sondant les souvenirs de son père.

À l'ouest, dans les hautes terres des Appalaches, ils brouillent les œufs avec de la cervelle de porc et les étouffent parfois dans une sauce aux yeux rouges, que Justin Burdett a transformée en un plat digne de la fine cuisine de consommé de sauce aux yeux rouges et de raviolis de cervelle de porc. « De la ferme à la table est un tel cliché », dit-il, « mais j'ai l'impression que le Sud le fait depuis toujours – par nécessité, pas parce que c'était une chose cool à faire. »

Ce profond respect pour l'héritage culinaire des Carolines s'est infiltré dans chaque partie de l'industrie. À Charleston, en Caroline du Sud, le mixologue Brooks Reitz de The Ordinary sert un cocktail au rhum presque oublié appelé Royal Bermuda Yacht Club qui célèbre la relation et la culture nautique partagée de Charleston et des Bermudes.

À l'intérieur des terres, à Durham, en Caroline du Nord, le charcutier Justin Meddis de Rose's Meat Market & Sweet Shop re-popularise les saucisses et autres viandes préparées qui sont passées de mode. La saucisse de pomme de terre de Caroline du Nord et les piquants rouges de Caroline redeviennent des incontournables. La chef pâtissière Katie Meddis, qui met le sucré Rose's Boutique, introduit dans la boulangerie la cuisine de la Caroline axée sur la ferme, une combinaison nouvelle pour la région.

Escazú Artisan Chocolates à Raleigh utilise une recette pour l'un de leurs chocolats de fève à la barre qui précède celle de la Caroline. La barre de chocolat 1631 d'Escazu est un réveil et fait partie du nouveau mouvement du chocolat américain qui prend de l'ampleur dans les Carolines et dans le reste du pays. Escazú utilise également des combinaisons de saveurs modernes, telles que l'hibiscus et le poivre vert, et la saveur inattendue et superlative de la Caroline du Nord : le sirop de canne à tabac et ruban.

Les chocolatiers collaborent avec les précurseurs de l'autre boom des Carolines : la bière. Videri Chocolate a collaboré avec Deep River Brewing à Clayton. Il illustre l'esprit de collaboration qui définit les brasseurs artisanaux de la Caroline.

Les Carolines sont également un lieu émergent pour le vin. Surtout si vous travaillez avec le chef Travis Grimes de Décortiquer à Charleston. Le porc entier est souvent la mascotte de la cuisine de la Caroline, et le programme de charcuterie glorifiant le cochon de Grimes a été la toile de fond parfaite pour le sommelier Matt Tunstall pour mettre en valeur ses compétences en matière d'appariement et sa connaissance idiosyncratique des cépages.

La créativité débridée de la cuisine de la Caroline nous a apporté des plats comme Two Textures Trout "Marrow" de Nathan Allen de Couteau & amp Fourchette en pin d'épinette et brodo de peau de pomme de terre de Brian Canipelli de Cucina24 à Asheville. Nous avons également vu des techniques éprouvées et revigorées. De nouveau à Asheville, Jacob Sessoms de Table est en train de pocher un flétan délicat et décadent dans une cuve de beurre entier épicé, pas un sac sous vide. Aaron Siegel de Barbecue de l'équipe à domicile de Fiery Ron à Charleston, s'étend plus au sud, ajoutant de la technique et sa touche populiste à l'humble aile de poulet. Il fume les ailes et les arrose de sauce blanche Alabama, créant plus qu'un penchant pour les ailes de l'équipe à domicile, mais une hystérie.

Bière, chocolat, ailes . même le petit poucet, ils sont tous la preuve de la fierté et de l'excitation qui s'installent dans les cuisines des Carolines. Une nouvelle cuisine régionale de Caroline est forgée chaque jour, par les étoiles montantes de cette année et les chefs de toute la région, faisant de ces majestueuses sœurs du Nord et du Sud, l'une des scènes culinaires les plus créatives et avant-gardistes du pays.


Étiquette : barmans

La James Beard Foundation Restaurant and Chef Awards 2019 a eu lieu le 6 mai au Lyric Opera de Chicago. Les James Beard Media Awards 2019, qui honorent les médias qui couvrent l'industrie culinaire, ont eu lieu le 26 avril au Pier Sixty de Chelsea Piers à New York. Les récompenses ont été diffusées en direct sur Twitter.

Voici la liste complète des gagnants et des nominations pour les prix du restaurant et du chef de la James Beard Foundation.

Prix ​​​​de restaurant et de chef de la Fondation James Beard 2019

Meilleur nouveau restaurant
Un restaurant ouvert au cours de l'année civile précédant le prix sera décerné qui affiche déjà l'excellence en matière de nourriture, de boissons et de service, et qui est susceptible d'avoir un impact significatif dans les années à venir.

Frenchette*
New York

Boulanger exceptionnel
Un chef pâtissier ou un boulanger qui fait preuve d'une compétence, d'une intégrité et d'un caractère exceptionnels dans la préparation de desserts, de pâtisseries ou de pains servis dans une boulangerie de détail. Avoir travaillé comme pâtissier ou boulanger au cours des cinq dernières années.

Zachary Golper
Bien-Cuit
New York

Maura Kilpatrick
Boulangerie et Café Sofra
Cambridge, MA

Lisa Ludwinski
Tarte Sœur
Détroit

Avery Ruzicka
Pain Manresa
Los Gatos, Californie

Greg Wade*
Pain Publicain de Qualité
Chicago

Programme de bar exceptionnel
Un restaurant ou un bar qui fait preuve d'un soin et d'une compétence exceptionnels dans la sélection, la préparation et le service de cocktails, de spiritueux et/ou de bière.

Bar Agricole*
San Francisco

Chef exceptionnel (présenté par All-Clad Metalcrafters)
Un chef qui fixe des normes culinaires élevées et qui a servi d'exemple positif pour d'autres professionnels de l'alimentation. Doit avoir travaillé comme chef au cours des cinq dernières années.

Ashley Christensen*
Dîner de Poole
Raleigh, Caroline du Nord

David Kinch
Manresa
Los Gatos, Californie

Corey Lee
Benu
San Francisco

Lien de Donald
Herbsaint
La Nouvelle Orléans

Marc Vétri
Vetri Cucina
crême Philadelphia

Chef pâtissier exceptionnel (Présenté par Lavazza)
Un chef pâtissier ou un boulanger qui fait preuve d'une compétence, d'une intégrité et d'un caractère exceptionnels dans la préparation de desserts, de pâtisseries ou de pains servis dans un restaurant. Avoir travaillé comme pâtissier ou boulanger au cours des cinq dernières années.

Juan Contreras
Atelier Crenn
San Francisco

Champs Kelly*
Willa Jean
La Nouvelle Orléans

Marguerite Manzke
République
Los Angeles

Pichet Ong
Frères et sœurs
Washington DC.

Restaurant exceptionnel (présenté par l'eau minérale naturelle pétillante S.Pellegrino®)
Un restaurant qui démontre une excellence constante dans la nourriture, l'atmosphère, le service et les opérations. Doit avoir été en affaires au moins 10 années consécutives.

Zahav*
crême Philadelphia

Restaurateur exceptionnel (Présenté par Magellan Corporation)
Un restaurateur qui fait preuve de créativité en entrepreneuriat et d'intégrité dans les opérations de restauration. Vous devez être dans le domaine de la restauration depuis au moins 10 ans. Ne doit pas avoir été nominé pour un prix de chef de la Fondation James Beard au cours des cinq dernières années.

Hugh Acheson
Empire State South, Five & Ten, The National et autres
Atlanta

Kevin Boehm et Rob Katz*
Groupe de restaurants Boka (Boka, Girl & the Goat, Momotaro et autres)
Chicago

JoAnn Clevenger
Ligne supérieure
La Nouvelle Orléans

Ken Oringer
Petit âne, Toro, Uni et autres
Boston

Alex Raij et Eder Montero
La Vara, Txikito, la pêcherie de Saint Julivert et autres
New York

Ellen Yin
High Street Hospitality Group (Fork, High Street on Market, High Street on Hudson)
crême Philadelphia

Service exceptionnel
Un restaurant en activité depuis cinq ans ou plus qui fait preuve de cohérence et d'une attention exceptionnelle dans l'accueil et le service.

Nourriture et vin de Frasca*
Boulder, CO

Dépôt d'huîtres Swan
San Francisco

Le relais routier de Zingerman
Ann Arbor, Michigan

Programme de vins exceptionnels (présenté par Robert Mondavi Winery)
Un restaurant ou un bar qui fait preuve d'excellence dans le service du vin grâce à une carte des vins soigneusement étudiée et une approche bien informée pour aider les clients à choisir et à boire du vin.

Bénou*
San Francisco

Nuit + Marché
Los Angeles

Producteur exceptionnel de vin, de spiritueux ou de bière
Un producteur de bière, de vin ou de spiritueux qui fait preuve de constance et d'une compétence exceptionnelle dans son métier.

Cathy Corison
Vignoble Corison
Sainte-Hélène, Californie

Ann Marshall et Scott Blackwell
High Wire Distilling Co.
Charleston, Caroline du Sud

Steve Matthiasson
Vins Matthiasson
Napa, Californie

Rob Tod*
Brasserie Allagash
Portland, ME

Lance Winters
Spiritueux Saint-Georges
Alameda, Californie

Chef étoilé de l'année (présenté par l'eau minérale naturelle pétillante S.Pellegrino®)
Un chef de 30 ans ou moins qui fait preuve d'un talent, d'un caractère et d'une capacité de leadership exceptionnels, et qui est susceptible d'avoir un impact significatif dans les années à venir.

Ana Castro
Coquette
La Nouvelle Orléans

Alexandre Hong
Oseille
San Francisco

Jesse Ito
Izakaya royal
crême Philadelphia

Kwame Onwuachi*
Amis et parents
Washington DC.

Jonathan Yao
Kato
Los Angeles

Les meilleurs chefs d'Amérique
Des chefs qui établissent des normes culinaires élevées et font également preuve d'intégrité et d'admirables compétences en leadership dans leurs régions respectives. Un candidat peut provenir de n'importe quel type d'établissement de restauration, mais doit avoir travaillé en tant que chef pendant au moins cinq ans, les trois dernières années ayant été passées dans la région.

Meilleur chef : Great Lakes (IL, IN, MI, OH)

Diana Davila
Mi Tocaya Antojería
Chicago

Jason Hammel
Café Lula
Chicago

Beverly Kim et Johnny Clark*
Parachute
Chicago

David Posey et Anna Posey
Elske
Chicago

Noé Sandoval
Loriot
Chicago

Meilleur chef : Mid-Atlantic (D.C., DE, MD, NJ, PA, VA)

Amy Brandwein
Centrolina
Washington DC.

Tom Cunanan*
Mauvais Saint
Washington DC.

Riche Landau
Vedge
crême Philadelphia

Cristina Martinez
South Philly Barbacoa
crême Philadelphia

Cindy Loup
Charleston
Baltimore

Meilleur chef : Midwest (IA, KS, MN, MO, NE, ND, SD, WI)

Michel Corvino
Corvino Supper Club et salle de dégustation
Kansas City, Missouri

Michel Gallina
Vicia
Saint Louis

Anne Kim*
Jeune Joni
Minneapolis

Jamie Malone
Grand Café
Minneapolis

Christina Nguyen
Haï Haï
Minneapolis

Meilleur chef : New York (Cinq arrondissements)

Brooks Headley
Burger de supériorité

Alex Stupak
Centre-ville d'Empellón

Jody Williams et Rita Sodi*
Via Carota

Meilleur chef : Nord-Est (CT, MA, ME, NH, État de NY, RI, VT)

Tiffani Faison
Maman Tigre
Boston

Jacques Marc
Nord
Providence

Tony Messine*
Uni
Boston

Cassie Piuma
Sarma
Somerville, MA

Benjamin Sukle
Oberlin
Providence

Meilleur chef : Nord-Ouest (AK, ID, MT, OR, WA, WY)

Pierre Cho
Chêne Han
Portland, OR

Katy Millard
Coquine
Portland, OR

Brady Williams*
Canlis
Seattle

Justin Woodward
Castagne
Portland, OR

Rachel Yang et Seif Chirchi
Joule
Seattle

Meilleur chef : Sud (AL, AR, Commonwealth de Porto Rico, FL, LA, MS)

Vishwesh Bhatt*
Snack-bar
Oxford, MS

José Enrique
José Enrique
San Juan, RP

Kristen Essig et Michael Stoltzfus
Coquette
La Nouvelle Orléans

Slade se précipitant
de Brennan
La Nouvelle Orléans

Isaac Toup
Manger des Toups
La Nouvelle Orléans

Meilleur chef : Sud-Est (GA, KY, NC, SC, TN, WV)

Mashama Bailey*
Le gris
Savannah, Géorgie

Bouton Katie
Sélectionner
Asheville, Caroline du Nord

Cassidee Dabney
La grange à Blackberry Farm
Walland, Tennessee

Ryan Smith
Staplehouse
Atlanta

Andrew Ticer et Michael Hudman
Andrew Michael Cuisine Italienne
Memphis

Meilleur Chef : Sud-Ouest (AZ, CO, NM, OK, TX, UT)

Charleen Badman*
FnB
Scottsdale, Arizona

Kevin Fink
Emmer & Seigle
Austin

Michael Fojtasek
Olamaie
Austin

Bryce Gilmore
Orge Porc
Austin

Steve McHugh
Guéri
San Antonio

Meilleur chef : West (CA, HI, NV)

Michel Cimarusti*
Providence
Los Angeles

Jérémy Fox
Canyon rustique
Santa Monica, Californie

Jessica Koslow
Carré
Los Angeles

Travis Lett
Gjelina
Venise, Californie

Josué Skénès
Saison
San Francisco

Prix ​​​​de design de restaurant exceptionnel de la Fondation James Beard 2019

75 places et moins
Entreprises : Heliotrope Architects et Price Erickson Interior Design
Projet: Le fantôme de Willmott, Seattle

Solidifier: Romain et Williams
Projet: La Mercerie, New York

Firme : Studio Writers*
Projet : Atomix, NYC*

76 sièges et plus
Solidifier: Département Terre et Mer
Projet: Rose solitaire, Chicago

Solidifier: studio razavi architecture
Projet: Boqueria, New York

Firme : Conception des pièces et de la main-d'œuvre*
Projet : Heure normale du Pacifique, Chicago*

Autres restaurants et bars
Solidifier: AvroKO
Projet: Chine en direct, San Francisco

Cabinet : Schwartz et Architecture (S^A)*
Projet : El Pípila, San Francisco*

Solidifier: Opérations d'été
Projet: Island Oyster, New York

Icône du design
Canlis
Seattle

Les lauréats suivants, précédemment annoncés, ont accepté leurs prix lors du gala des James Beard Awards le 6 mai au Lyric Opera de Chicago :

2019 James Beard Foundation America’s Classics

(Présenté par American Airlines)

Pho 79
Garden Grove, Californie
Propriétaires : Tong Trần et Liễu Trần

Jim's Steak & Spaghetti House
Huntington, Virginie-Occidentale
Propriétaires : Jimmie Carder, Larry Tweel et Ron Tweel

A&A Bake & Double Roti Shop
Brooklyn, État de New York
Propriétaires : Noel et Geeta Brown

Boulangerie Sehnert & Bieroc Café
McCook, NE
Propriétaires : Matt et Shelly Sehnert

Annie's Paramount Steakhouse
Washington DC.
Propriétaire : Paul Katinas

Fondation James Beard Humanitaire de l'année 2019

La cuisine généreuse
Organisme à but non lucratif qui fournit une aide d'urgence aux travailleurs des services alimentaires par le biais d'un soutien financier et d'un réseau de ressources communautaires.

Prix ​​2019 de la Fondation James Beard pour l'ensemble de ses réalisations

Patrick O'Connell
Chef et propriétaire de plusieurs prix James Beard, The Inn at Little Washington à Washington, VA

Prix ​​du livre de la Fondation James Beard 2019

Pour les livres de cuisine et autres livres de non-fiction sur les aliments ou les boissons qui ont été publiés aux États-Unis en 2018. Les gagnants seront annoncés le 26 avril 2019.

Une table commune : 80 recettes et histoires de mes cultures partagées
Cynthia Chen McTernan
(Rodale)

Entre Harlem et le paradis : cuisine afro-asiatique-américaine pour les grands soirs, les soirs de semaine et tous les jours*
JJ Johnson et Alexander Smalls avec Veronica Chambers
(Livres Flatiron)

Livre de recettes Sweet Home Café : une célébration de la cuisine afro-américaine
Albert G. Lukas et Jessica B. Harris
(Livres Smithsoniens)

Pâtisserie et Desserts
Black Girl Baking : des recettes saines inspirées d'une éducation émouvante
Jerrelle Guy
(Page Street Publishing Co.)

Pie Squared : Tartes en galette sucrées et salées irrésistiblement faciles
Cathy Barrow
(Éditions Grand Central)

SUQAR : Desserts et douceurs du Moyen-Orient moderne*
Greg Malouf et Lucy Malouf
(Livres Hardie Grant)

Boisson
Apéritif : Cocktail Hour à la française
Rébecca Peppler
(Clarkson Potter)

Le livre de cocktails de la volière
Grant Achatz, Nick Kokonas, Micah Melton, Allen Hemberger et Sarah Hemberger
(Le Groupe Alinea)

Codex des cocktails
Alex Day, Nick Fauchald et David Kaplan, avec Devon Tarby
(Presse à dix vitesses)

Wine Folly : Édition Magnum*
Madeline Puckette et Justin Hammack
(Avery)

Général
Dorie au quotidien
Dorie Greenspan
(Rux Martin/Houghton Mifflin Harcourt)

Milk Street : les mardis soirs*
Christophe Kimball
(Petit, Brown et Compagnie)

Ottolenghi Simple
Yotam Ottolenghi
(Presse à dix vitesses)

Santé et régimes spéciaux
Le livre de recettes complet sur le diabète
Rédacteurs chez America's Test Kitchen
(Cuisine d'essai de l'Amérique)

Mangez un peu mieux*
Sam Kass
(Clarkson Potter)

Plus avec moins
Jodi Moreno
(Livres du perchoir)

International
Fête : Nourriture du monde islamique*
Anissa Hélou
(Ecco)

La nourriture du nord de la Thaïlande
Austin Bush
(Clarkson Potter)

Je suis philippin
Nicole Ponseca et Miguel Trinidad
(Livres artisanaux)

La photographie
Saison: Grandes saveurs, belle nourriture
Nik Sharma
(Livres Chroniques)

Tokyo Nouvelle Vague*
Andrea Fazzari
(Presse à dix vitesses)

Sauvage : livre de recettes d'aventure
Luisa Brimble
(Éditions Prestel)

Référence, histoire et bourse
Conserves : la montée et la chute de la confiance des consommateurs dans l'industrie alimentaire américaine*
Anna Zeide
(Presse de l'Université de Californie)

Catfish Dream : le combat d'Ed Scott pour sa ferme familiale et la justice raciale dans le delta du Mississippi
Julien Rankin
(Presse de l'Université de Géorgie)

Italien créole : les immigrés siciliens et la formation de la culture culinaire de la Nouvelle-Orléans
Justin Nystrom
(Presse de l'Université de Géorgie)

Restaurant et Professionnel
Poulet et charbon de bois : Yakitori, Yardbird, Hong Kong*
Matt Abergel
(Presse Phaidon)

De la Terre : les légumes du monde grands, rares et presque oubliés
Peter Gilmore
(Livres de Hardie Grant)

Tableau riche
Evan Rich et Sarah Rich
(Livres Chroniques)

Sujet unique
Pain & Beurre : Histoire, Culture, Recettes
Richard Snapes, Grant Harrington et Eve Hemingway
(Édition Quadrille)

Chèvre : cuisiner et manger*
James Whetlor
(Édition Quadrille)

BBQ coréen : maîtrisez votre grill dans sept sauces
Bill Kim avec Chandra Ram
(Presse à dix vitesses)

Cuisine axée sur les légumes
Amandes, anchois et pancetta : un livre de cuisine végétarien, en quelque sorte
Cal Peternell
(Livres de cuisine William Morrow)

Salade*
Ilène Rosen
(Livres artisanaux)

Végétarien Viet Nam
Cameron Stauch
(W. W. Norton & Company)

L'écriture
Graffiti au babeurre : le voyage d'un chef à la découverte de la nouvelle cuisine américaine du melting-pot*
Edward Lee
(Livres artisanaux)

Nourriture hippie : comment les retours vers les terres, les cheveux longs et les révolutionnaires ont changé notre façon de manger
Jonathan Kauffman
(William Morrow)

Pasta, Pane, Vino : Voyages profonds à travers la culture culinaire italienne
Matt Goulding
(Harper Wave/Anthony Bourdain)

Temple de la renommée des livres de cuisine

2019 James Beard Foundation Broadcast Media Awards

Pour la radio, les émissions de télévision, les podcasts, les webémissions et les documentaires apparaissant en 2018. Les gagnants seront annoncés le 26 avril 2019.

Documentaire
Chef Flynn
Diffusé sur : Hulu, iTunes et YouTube

Funke
Diffusé sur: LA Film Festival et Tastemade

Modifié*
Diffusé sur : Festivals de cinéma et Vimeo

Vidéo en ligne, emplacement fixe et/ou didactique
Fabrication artisanale - Comment faire des nouilles soba faites à la main
Diffusé sur : Bon appétit

Mad Genius – Bâtonnets de fromage croustillants à l'okonomiyaki gaufré et Pâte feuilletée
Diffusé sur : Food & Wine, YouTube et Facebook

MasterClass – Dominique Ansel enseigne les fondamentaux de la pâtisserie française*
Diffusé sur : MasterClass

Vidéo en ligne, sur place
First We Feast's Food Skills – Mozzarella Kings of New York*
Diffusé sur : YouTube

Cuisine inutile – Morilles de feu
Diffusé sur : YouTube, Facebook

NPR Foraging - Manger des créatures marines sauvages que vous pouvez manger des pissenlits et La chasse aux morilles
Diffusé sur : NPR

Personnalité exceptionnelle
Samin Nosrat
Sel Gras Acide Chaleur
Diffusé sur : Netflix

Marcus Samuelsson*
Aucun passeport requis
Diffusé sur : PBS

Molly Yeh
Fille rencontre la ferme
Diffusé sur : Food Network

Rapports exceptionnels
Plongée profonde et Matière à réflexion, Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang 2018*
Reporter : David Chang
Diffusé sur : NBC, NBCSN

Dans la vraie vie - Pourquoi vous DEVEZ essayer la cuisine amérindienne
Reporter : Yara Elmjouie
Diffusé sur : YouTube, AJ+

The Sporkful - Yewande trouve son super pouvoir
Reporter : Dan Pashman
Diffusé sur : Stitcher

Podcast
Copper & Heat – Soyez une fille*
Diffusé sur: Copper & Heat, iTunes, Spotify et Stitcher

The Feed – Paletas et autres friandises glacées
Diffusé sur : PodcastOne

Sandwich Raciste – Effacer Barbecue Noir
Diffusé sur : iTunes, Racist Sandwich et Stitcher

Émission de radio
California Foodways - Fournir un avant-goût d'Oaxaca à Central Valley L'agriculture et la faune peuvent-elles coexister ? Les riziculteurs le pensent et Frozen Burrito Royalty dans la vallée centrale
Diffusé sur : KQED, California Foodways

La chaîne alimentaire – le deuil brut et Veuve*
Diffusé sur : BBC World Service

KCRW’s Good Food – Souvenir de Jonathan Gold
Diffusé sur : KCRW

Spécial (à la télévision ou en ligne)
Anthony Bourdain: Explorez des parties inconnues – Little Los Angeles
Diffusé sur: CNN, Explore Parts Unknown, Roads & Kingdoms

Les GRANDES Fêtes de Spencer
Diffusé sur : Gusto

Les papilles gustatives – Chefsgiving
Diffusé sur : ABC

Programme de Télévision, en Studio ou en Lieu Fixe
Barefoot Contessa: Cuisinez comme un pro - Mary Poppins Show
Diffusé sur : Food Network

Good Eats: Reloaded - Steak Your Claim
Diffusé sur : Cooking Channel

Table mexicaine de Pati – Tijuana : Histoires de la frontière*
Diffusé sur : WETA Washington distribué à l'échelle nationale par la télévision publique américaine

Programme de télévision, sur place
La cuisine des migrants – Man’oushe
Diffusé sur : KCET et Link TV

Sel Acide Gras Chaleur – Sel*
Diffusé sur : Netflix

Ugly Delicious – Poulet Frit
Diffusé sur : Netflix

Excellence visuelle et technique
Anthony Bourdain : Explorez les parties inconnues*
Sarah Hagey, August Thurmer et Kate Kunath
Diffusé sur: CNN, Explore Parts Unknown, Roads & Kingdoms

Table du Chef
Will Basanta, Adam Bricker et Danny O'Malley
Diffusé sur : Netflix

De la nature – Saison 4
Kévin Kossowan
Diffusé sur : Vimeo

Prix ​​de journalisme de la Fondation James Beard 2019

Pour les articles publiés en anglais en 2018.

Colonnes
Le meilleur pire cuisinier d'Amérique : « Bonjour, je suis le meilleur pire cuisinier d'Amérique » « Chers chefs, est-ce que manger ça me tuera ? » et « Comment faire rôtir un poulet ? Les réponses sont horribles.
JJ Goode
Goût

Tarif local : « La question du dîner » « Dixie Vodka » et « Folk Witness »
John T. Edge
Oxford américain

De quoi parlons-nous lorsque nous parlons de cuisine américaine : « Les concombres marinés qui ont survécu à l'épidémie de sida des années 1980 » « Un deuxième regard sur l'histoire panaméricaine du sandwich au thon » et « La liberté et le bortsch pour les émigrés juifs ukrainiens »*
Mari Uyehara
Goût

Prix ​​Craig Claiborne Distinguished Restaurant Review Award
Contre-espionnage : « The Hearth & Hound, le nouveau restaurant d'April Bloomfield à Los Angeles, n'a rien à voir avec un pub gastronomique » « Il y a Crocodile et Hog Stomach, mais Jonathan Gold est tout au sujet du riz croustillant à la pagode Nature » ​​et « Dans les restaurants du Moyen-Orient, il Tout commence avec du houmous. Jonathan Gold dit que Bavel est magnifique »*
Jonathan Or
Los Angeles Times

"Les Dieux du Feu de Washington, D.C." « Le Majordomo de David Chang n'est pas un exploit mineur » et « La meilleure cuisine cantonaise d'Amérique du Nord est au Canada »
Bill Addison
Mangeur

« Le retour des quatre saisons. Mais peut-il revenir ? » « Pourquoi David Chang Matters » et « A Celebration of Black Southern Food, à JuneBaby à Seattle »
Pete Wells
Le New York Times

Restauration et voyage
Chau Down : « Un journal alimentaire de la Nouvelle-Orléans » « Un journal alimentaire de Portland » et « Un journal alimentaire de Chicago »
Danny Chau
La sonnerie

"Dim Sum est mort, vive le dim sum"
Max Falkowitz
Magazine Airbnb

« Beaucoup de Chines, plusieurs tables »*
Jonathan Kauffman et son équipe
Chronique de San Francisco

Rapports sur les fonctionnalités
"Gros au Japon"
Tejal Rao
Le magazine du New York Times

« Un royaume de poussière »*
Marc Arax
Le magazine californien du dimanche

« Jeu de coquillages : sauver les huîtres de Floride pourrait signifier tuer un mode de vie »
Laura Reiley et Eve Edelheit
Temps de Tampa Bay

Couverture alimentaire dans une publication d'intérêt général
Magazine new-yorkais*
Robin Raisfeld, Rob Patronite, Maggie Bullock et le personnel de Magazine new-yorkais

Routes et royaumes
Nathan Thornburgh, Matt Goulding, Anup Kaphle et le Routes et Royaumefumer

T : Le magazine de style du New York Times
Kurt Soller, Hanya Yanagihara et le personnel de Magazine T

Alimentation
« Retour à l'endroit où tout a commencé : je n'avais jamais mangé au Ghana auparavant. Mais mes ancêtres l'avaient fait.”
Michael W. Twitty
Bon appétit

« Une faim de tomates »*
Shane Mitchell
Le Sudiste amer

« Qu'est-ce que la nourriture du Nord ? »
Steve Hoffmann
Vie artistique

Santé et bien-être
« Le petit secret sale de Clean Label »*
Nadia Berenstein
La nouvelle économie alimentaire

« La dernière conversation que vous aurez jamais besoin d'avoir sur une bonne alimentation » et « La dernière conversation que vous aurez besoin d'avoir sur une bonne alimentation : les suivis »
Mark Bittman et David L. Katz
New York Magazine / Rue Grub

« La « nourriture des Blancs » crée une image inaccessible de la santé »
Kristen Aiken
Le HuffPost

Cuisine à la maison
"Action de grâces de Melissa Clark"
Mélissa Clark
Le New York Times

« Les frissons subtils de la salade de poulet froide »*
Cathy Erway
Goût

« Ingrédients top secrets »
Kathleen Purvis
Jardin et amp Pistolet

Narration innovante
« À la recherche du poisson bouilli »*
Angie Wang
Mangeur

« 100 aliments les plus juifs »
Alana Newhouse, Gabriella Gershenson et Stéphanie Butnick
Magazine de la tablette

« Qu'y a-t-il dans un camion de nourriture ? »
Bonnie Berkowitz, Seth Blanchard, Aaron Steckelberg et Monica Ulmanu
Le Washington Post

Rapports d'enquête
« « Ce n'est pas juste, pas juste » : comment l'Amérique traite ses agriculteurs noirs »
Debbie Weingarten et Audra Mulkern
Le gardien et le projet de rapport sur les difficultés économiques

« Une saison meurtrière »*
Rembourrage Boyce
La Nouvelle République

"Les victimes blâment la FDA pour les échecs de rappel d'aliments"
Christine Haughney Dare-Bryan
Politique

Prix ​​Jonathan Gold de la voix locale

« Storied Ovens » « Nourriture en dehors des États-Unis. Portes ouvertes » et « Une nouvelle destination pour la cuisine chinoise : pas de chasse d'eau, mais des collines forestières »
Max Falkowitz
Le New York Times Plate Magazine

"Mon dîner au Playboy Club" "Curry and Roti Destination Singh's Lights Up Queens" et "Où les New-Yorkais mangent réellement à Times Square"
Robert Sietsema
Mangeur NY

« Yes Indeed, Lord : Queen's Cuisine, Where Everything Comes from the Heart » « Top 10 des restaurants de la Nouvelle-Orléans pour 2019 » et « Les allégations de harcèlement sexuel ont précédé le départ du co-fondateur de Sucré, Tariq Hanna »*
Brett Anderson
Nola.com | Le Times-Picayune

M.F.K. Prix ​​d'écriture distinguée Fisher
« Un royaume de poussière »
Marc Arax
Le magazine californien du dimanche

« La table du poète »
Mayoukh Sen
Fondation de la poésie

« Qu'est-ce que la nourriture du Nord ? »*
Steve Hoffmann
Vie artistique

Essai personnel, forme longue
« J'ai fait les rouleaux de pizza à la cannelle à partir de la lettre d'excuses pour inconduite sexuelle de Mario Batali »*
Géraldine De Ruiter
Everywhereist.com

« Besoin de me trouver ? Demandez à mon homme de jambon"
Catherine vers le bas
Le New York Times

« Écrire un livre de cuisine iranien à une époque d'anxiété »
Naz Deravian
L'Atlantique

Essai personnel, forme courte
« Doritos développe des chips adaptées aux femmes parce que vous ne devriez jamais entendre une femme craquer »
Maura Judkis
Le Washington Post

«Je suis un chef avec un cancer en phase terminale. C'est ce que je fais avec le temps qu'il me reste »*
Fatima Ali
Bon appétit

“Savourer le déjeuner scolaire”
Rébecca Denn
Le temps de Seattle

Profil
"Le paradis était un endroit à Harlem"
Vince Dixon
Mangeur

« La vie courte et brillante d'Ernest Matthew Mickler »*
Michel Adno
Le Sudiste amer

"'You Died': La résurrection d'un cuisinier au cœur de la scène culinaire exigeante de SF"
Jonathan Kauffman
Chronique de San Francisco

Vins, spiritueux et autres boissons
"La guerre du gouffre"
Dave Stroup
Mangeur

« « La gelée de raisin de Welch avec de l'alcool » : comment le vin horrible de Trump est devenu la métaphore ultime pour sa présidence »*
Corby Kummer
Salon de la vanité


Momofuku revient en rugissant

Les Eurythmics chantent en arrière-plan, leurs paroles des années 1980 en parfaite harmonie avec le pain bing que je respire. "Sweet Dreams (Are Made of This)" s'applique certainement au pain plat chinois, croustillant sur le gril et agrémenté d'options comprenant une tartinade de houmous à l'ail à base de graines de tournesol fermentées. Mais les rockers britanniques pourraient tout aussi bien bercer les concombres épicés, le poulet rôti entier couleur coucher de soleil et le steak ssam (pensez aux wraps) qui ont traversé mes lèvres depuis que le super-chef David Chang a installé Tae Strain comme chef de cuisine dans la grande salle à manger du coin. dans CityCenter. Strain a supprimé les ramen et les petits pains de son prédécesseur, mais il les a remplacés par un tas de choses pour vous aider à oublier : une resplendissante salade de figues sucrées, de Trévise amère (chicorée), d'aubergines douces et de plis roses de jambon, par exemple, et un garçon po qui a le goût d'un banh mi glorifié, empilé avec de la poitrine de porc cuite à la rôtissoire aux cinq épices, de la mousse de poulet et un jardin d'herbes. "J'aime vraiment, vraiment la nourriture brillante", dit Strain. Une salle à manger bondée suggère que son public le fait vraiment, vraiment aussi.

Déjeuner du lundi au vendredi, dîner tous les jours, brunch le week-end

Petites assiettes 5$-20$, grandes assiettes et assiettes familiales 24$-94$

81 décibels / Extrêmement fort

Top 10 2018

Anglais parlé

Le petit restaurant d'Erik Bruner-Yang à l'hôtel Line est un modèle de délicieuse convivialité.


Disponibilité des entrées aux jardins

Les billets d'invité gratuits sont pour une admission générale unique et ne sont pas valables pour les événements spéciaux et les jours d'interdiction (tous les vendredis, samedis et dimanches pendant A Longwood Christmas et tous les jours du 25 décembre au 3 janvier). Vérifiez vos billets pour des restrictions supplémentaires.

Savourez la délicieuse surprise de notre jardin de pivoines, maintenant en fleurs.

Explorez le lien entre les gens, les plantes et la culture.

Un héritage d'innovation se poursuit alors que nous nous lançons dans l'expansion, la réimagination et la préservation la plus ambitieuse de notre conservatoire et du paysage environnant de l'histoire de Longwood, qui ouvrira à l'automne 2024.

Nous sommes ravis d'offrir à nouveau de la musique en direct dans le Beer Garden, accueillant à nouveau ces artistes locaux talentueux pour nous offrir à nouveau leurs sons vibrants de bluegrass, de jazz cubain et latin traditionnel, de steel pan des Caraïbes et bien plus encore dans le cadre inoubliable de notre Beer Garden.

Visitez notre carte mobile pour explorer la saison avant votre visite et accédez aux fonctionnalités mises en évidence dans nos jardins. Ou téléchargez une carte imprimable.

Les feux d'artifice et les fontaines sont de retour !

Les feux d'artifice s'envolent, les fontaines dansent et l'émerveillement remplit le ciel nocturne pendant 6 soirées éblouissantes. Billets en vente à partir du 1er juin 2021.


Vendredi

J'ai commencé à Annapolis, qui devrait être une étape lors de tout voyage dans l'est du Maryland, et j'ai rapidement réalisé qu'il y avait plus dans la ville que la célèbre académie navale. L'histoire est partout où vous regardez : les tavernes de l'époque coloniale, les églises du XIXe siècle, la maison d'État où le traité de Paris a été ratifié. Mais il y a aussi beaucoup de nouveautés, comme les restaurants élégants récemment ouverts que j'ai croisés en descendant la rue principale en briques rouges menant à Annapolis Harbour. Je suis passé déjeuner à Preserve, un restaurant et une opération de décapage dirigé par Jeremy Hoffman, un ancien de New York City&aposs Per Se, et sa femme, Michelle, anciennement de Union Square Caf&# xE9. Le menu réinvente les piliers du Maryland : les plats comprennent du poisson-frites, avec de la morue remplacée par du poisson-chat tempura et du crabe à carapace molle de style buffle. Suivez la rue jusqu'au bord de l'eau et vous arriverez au Market House, vieux de 160 ans, qui abrite une nouvelle épicerie et une nouvelle épicerie regorgeant de fournisseurs de produits locaux tels que du cidre, des assaisonnements et des huîtres fraîches de la baie. .

A proximité, le quartier des arts en plein essor abrite les meilleures galeries de la ville, ainsi que le délicieux Sailor Oyster Bar. J'ai commandé un remontant l'après-midi de crudo et de sardines fumées avec du pain beurré. Au centre du quartier se trouve le nouveau Graduate Annapolis, l'endroit où séjourner. C'est le parfait concentré de cette ville universitaire, avec des drapeaux de signalisation marine bordant les murs du hall et une palette de couleurs inspirée de la carapace colorée du crabe bleu de Chesapeake.

Le Graduate est idéalement situé pour accéder aux principales attractions d'Annapolis, dont la plus délicieuse est Flamant, un nouveau restaurant dans un bungalow à clins dans un quartier résidentiel calme. Là, le chef d'origine belge Frederik De Pue, anciennement de Washington, D.C.&aposs Table, crée des versions mises à jour des classiques flamands. Je suis entré alors qu'il commençait à pleuvoir et je me suis réchauffé autour d'un verre de Riesling et d'un ragoût de veau ultra-confortable servi avec des pommes frites belges, bien sûr.


Jérémie Godwin & Sally Wilkinson


1809 Sally Wilkinson et Jérémie Godwin Jr
64.34.6 64.34.1
Attribué à Felix Sharples (américain ca. 1786-après 1824)
Craie/Papier 10 x 8 pouces
Chrysler Museum of Art, Norfolk, Virginie
245 West Olney Road, Norfolk, VA 23510

Jeremiah Godwin Jr et Sally Wilkinson se sont mariés le 30 septembre 1784.
Jeremiah Godwin est né le 2 février 1766, fils de Jeremiah Sr et de sa femme Mary Holladay
deux jours plus tard, sa mère mourut le 4 février 1766.

Sally Wilkinson était la fille de William Wilkinson de “Shackley Hill” et Suffolk.
L'histoire orale de la famille raconte que Sally Wilkinson avait un oncle qui était le commodore de la marine britannique. [de Skip Boyd]

Jeremiah Godwin Jr et Sally ont d'abord vécu à “Stockley Plantation” sur la rivière Nansemond
en 1813, ils vivaient au Castle Inn dans le Suffolk en Virginie. [Charles Whitlock’s (l'ancienne taverne)]
en 1817 sur 135 acres nommé “Athènes” NW du Suffolk au-dessous du bras mort de la rivière.

Jeremiah Godwin Jr est décédé à Putnam Co GA en 1820 et sa veuve est retournée en Virginie.

Enfants de Jeremiah Godwin Jr et de sa femme Sally Wilkinson :
1. George Godwin le 3 décembre 1785 à “Stockley Plantation” – 1866 à “Stockley Plantation.”
il vivait sur Main Street dans une maison construite sur le terrain du Dr Robert H. Fisher.
Marié en 1804 avec Frances [Fanny] Green 1785 – après 1850
fille de Thomas et Mary Giles Green


1809 George et Frances Green Godwin, Mary Giles Green
64.34.8 64.34.9 64.34.5
Attribué à Felix Sharples (américain ca. 1786-après 1824)
Craie/Papier 10 x 8 pouces
Chrysler Museum of Art, Norfolk, Virginie
245 West Olney Road, Norfolk, VA 23510

  1. Harriet [Harriot] Godwin 17 septembre 1787 Nansemond Co VA – 1825/29 Murfreesboro NC
    marié 1805 Thomas Wood Borland M.D. 1770/80 Ecosse – 1831/32
  2. William H Godwin septembre 1789 –
  3. Keaton [Rueben] Godwin 5 décembre 1791 – ca 1836
  4. David Godwin 2 février 1793 – 1841
    marié 1er meilleur
    une. un enfant mort
    marié 2e charité [Cherry] G Kelly
    b. Georgianna Godwin
    marié James Robert Maguire de Suffolk
    c. Le colonel David Jeremiah Godwin 1829 Nansemond Co VA – 18 janvier 1890 DC — CSA
    9th Virginia Infantry, colonel, avocat avant la guerre. Blessé en 1862, il démissionna et rejoignit le Corps des Invalides.
    Nécrologie de David J. Godwin, dans le Washington Post 1-20-1890. Un juge du tribunal des sociétés de Norfolk City, le législateur de l'État a perdu une course pour le Congrès américain et la Cour suprême de Virginie après la guerre. Inhumé au cimetière de Cedar Grove, Portsmouth VA.
    marié 1er ca 1858 Lucrecia P Wilson de Portsmouth
    Dau de W H Wilson et Ellen Keeling
    je. George W Godwin vers 1859 Portsmouth VA –
    Marié Clara Tebeault de Norfolk
    ii. Ellen Keeling Godwin 26 octobre 1860 Portsmouth VA –
    iii. Lucrecia Wilson Godwin vers 1864 Portsmouth VA –
    Marié Theodore Rogers du New Jersey
    iv. Harriott Godwin vers 1867 Portsmouth VA –
    Marié Daly de Washington DC
    v. Mary F Godwin ca 1869 Portsmouth VA –
    vi. Sussie Godwin vers 1871 Portsmouth VA –
    Marié en second Mary Elizabeth Parker de Charleston SC
    iv. Harold Godwin
  5. Nathan Godwin 23 janvier 1795 –
  6. Eliz Godwin 15 février 1797 –
  7. Jérémie Godwin III février 1799 – 1827
    marié le 2 janvier 1823 à Mary Rosser [est-elle morte en couches ?]
    une. Benjamin Franklin Godwin a enterré AL
    marié Sarah Pleasant Caver
    je. James Cicero Godwin a enterré Salty TX Milam Co
    marié Sarah Elizabeth Williams
    1. Annie Verda Bella Godwin
    marié Samuel Albert Smith
    une. Lillian Annie Smith
    marié Jack Harris
    parents de Barbara Hensley
  8. enfant – non nommé
  9. Albert Godwin août 1803 – jamais marié
  10. Elmira Godwin 20 janvier 1807 –
    Marié à M. Murray
  11. Sally Brown Godwin 16 novembre 1808 – 1861 New Kent Co VA
    marié Gates Co NC 30 juillet 1827 John Parker Boyd 1798 – 1861 New Kent Co VA
    une. John Parker Boyd Jr
    22 juillet 1853 Dallas Co AL – 18 juillet 1916 Grimstead, Gwynns Island VA
    marié K-Q Co 11 mai 1876 Ada M Wright
    8 juillet 1857 King & Queen Co VA – août 1885 Matthews Co VA
    Accouchement.
    je . William Arthur Boyd
    19 mars 1877 Matthews Co VA – 25 août 1907 Près de Sparrows Point, Baltimore MD
    marié Baltimore MD 24 décembre 1899 Lucy Alberta Insley
    20 juin 1885 Baltimore – 10 décembre 1972 Baltimore MD
    1. William Earl Boyd 9 avril 1904 Baltimore MD – 12 septembre 1967 Annapolis MD
    marié Alexandria VA 18 janvier 1938 Jane Mildred Boyd 10 décembre 1911 Severn MD – 2 décembre 1997 Annapolis MD
    parents de William E [Skip] Boyd Jr

Sources:
John Bennett Boddie ’s “seventh Century Isle of Wight County Virginia.”
chapitre XXV sur la famille Godwin par Mildred M Holladay
Histoire familiale : Virginia Genealogies #1, avant 1600 à 1900
Généalogies des familles Virginia III, Fl-Ha

E-Mail de Barbara Hensley de Houston TX : Je descends du premier Thomas Godwin à travers Thomas dont le fils a épousé Martha Bridger, Leur fils Thomas qui a épousé Mary, fille du capitaine Edmond Godwin, à travers Jeremiah né l727 qui a épousé Mary Holliday, à travers Jeremiah b. l766
qui a épousé Sally Wilkinson,
qui a eu Jérémie, qui a épousé Mary Rosser,
par Benjamin Franklin Godwin qui a épousé Sarah Pleasant Caver,
par James Cicero Godwin qui a épousé Sarah Elizabeth Williams et
par ma grand-mère Annie Verda Bella Godwin qui a épousé Samuel Albert Smith et
Puis ma mère, Lillian Annie Smith, qui a épousé mon père, Jack Harris.
C'est une bouchée, n'est-ce pas. Nous vivons à Houston et sommes allés à Al. , a rencontré un parent de Godwin et a visité le lieu de sépulture de Benjamin F. Godwin, de sa femme et de plusieurs de ses enfants. je
vu la pierre de Mon arrière-grand-père est enterré à Salty, Texas, comté de Milam, Texas.

J'ai les testaments et l'homologation de Jeremiah, qui a épousé Sally Wilkinson. Il est mort à Putnam Co., en Géorgie, et elle est retournée en Virginie. Je connais le livre Boddie, Seventeenth Century Isle of Wight, dit -le 3e- Jérémie est mort jeune mais pas ainsi.
Nous sommes également allés à Milledgeville, et c'est très joli, beaucoup d'arbres mais nous n'avons trouvé aucune information sur les Godwin. Je n'ai jamais pu retrouver les parents de Mary Rosser.

Jeremiah Godwin 1727 – après 1787 | ses parents
& 1748 Mary Holladay 17xx – 1766 | ses parents
& 1767 Mary Pedin 17xx – 1769 | ses parents
& 1770 Mary Reade 17xx – 1782 | ses parents
& 1787 Ann Gray [Émoussé] [Coup] 17xx – 1790 | ses parents.
de Nansemond Co VA

C'est mon hypothèse de travail – la façon dont je la vois à partir de ce moment !!

1727 – 22 mai – Jeremiah Godwin est le fils de Thomas & Mary Godwin.
1748 – 18 mai – Jeremiah Godwin a épousé Mary Holladay dau du colonel Anthony Holladay
1766 – 4 février – Mme. Mary Holladay Godwin est décédée.
1767 - 1er mars – Jeremiah Godwin épousa la 2e Mary Pedin.
1769 – 16 février – Mme. Mary Pedin Godwin meurt.
1779 – 7 février – Jeremiah Godwin a épousé la troisième Mary Reade.
1782 – 19 avril – Mme Mary Reade Godwin décède.
1787 – 11 septembre – Jeremiah Godwin a épousé 4e Ann Gray Blunt Blow comme son 3e mari.
1790 – août – Mme. Ann Gray Blunt Blow Godwin est décédée
Quand est-ce que ce Jérémie est mort.

Enfants de Jeremiah Godwin et de Mary Holladay :
1. Anthony Godwin 14 septembre 1749 – de “Sleepy Hole.”
Marié 1770 Améliora Godwin
une. Thomas Godwin
épousa Sally Godwin [elle épousa plus tard le major Winn]
b. Edmond Godwin
c. Anthony Godwin
ré. Jonathan Godwin
marié Emma Hockley
e. Joanna Margaret Godwin
marié Dick Wardrop
F. Esther Godwin
marié Alfred Hinson des Bermudes
je. Emeline Godwin Hinson
a épousé le général Crump comme deuxième épouse
g. Charité Godwin
h. Frances [Fannie] Godwin
marié 1805 le général Francis Marshall Boykin de l'île de Wight
je. Marguerite
2. Charité Godwin 3 mai 1755 – 1770
3. Lucy Godwin 27 août 1757 –
4. Holladay Godwin 4 mai 1759 – 1769 une fille
5. Mary Godwin 17 octobre 1761 – 1763 jour
6. Keaton Godwin mars 1764 - une fille
7. Jérémie Godwin 2 février 1766 –
Marié le 30 sept. 1784 avec Sally Wilkinson

Enfants de Jeremiah Godwin et de la 3e épouse, Mary Reade :
9. William Godwin 31 décembre 1770 –
Marié le 21 janv. 1790 avec Ann Blunt
une. Sarah B Godwin 27 janvier 1791 –
b. Joseph B Godwin 18 mai 1794 –
c. Anne Godwin du 18 mai 1797 –
ré. Fils.
e. fils.
f, trois fils sans nom dont une paire de jumeaux.
10. John Godwin a vécu à “Poplar Bridge” Isle of Wight VA
marié Catherine Dickson
une. Catherine Dickson Godwin
marié 1826 Thomas Henry Pitt Godwin comme 2e épouse
leurs enfants sont tous morts jeunes
11. Joseph Godwin
marié Amelia Wilkinson
une. Amelia Wilkinson Godwin
marié 1819 Thomas H P Godwin
12. Jesse Godwin
marié Mary Godwin de Nansemond Co

Sources:
John Bennett Boddie ’s “seventh Century Isle of Wight County Virginia.”
chapitre XXV sur la famille Godwin par Mildred M Holladay
Histoire familiale : Virginia Genealogies #1, avant 1600 à 1900
Généalogies des familles Virginia III, Fl-Ha

Col Thomas Godwin III, vers 1680 – 1734/40 | ses parents
& 1703/4 Marie Godwin | ses parents.
de Nansemond Co VA

C'est mon hypothèse de travail – la façon dont je la vois à partir de ce moment !!

Ce Thomas Godwin était le fils du colonel Thomas Godwin II.
Son épouse Mary était la fille d'Edmund Godwin, frère du colonel Thomas Godwin II.

1714 et 1723 – Membre de la Maison de Burgess
1731, 1732 et 1734 shérif de Nansemond Co VA

Sa Bible de famille est avec des descendants vivant à La Nouvelle-Orléans LA

Enfants du colonel Thomas Godwin et de son épouse Mary Godwin :
1. Thomas Godwin 10 juillet 1705 – 1749
Vestryman à St John's Chuckatuck et shérif en 1749
Marié Margaret Reade ? 6 enfants
2. Mary Godwin 19 septembre 1707 –
Marié Holladay
3. Edmond Godwin 19 février 1712 – 1762
Will 31 janvier 1762 – prob 1er juillet 1762 : Edmund Godwin. Leg.-à ma femme, la plantation sur laquelle Martha Pitt vit maintenant, avec retour à mon fils Edmund fils Jeremiah, avec retour à mes trois enfants, Edmund, Elizabeth et Millicent fille Priscilla fils Brewer petite-fille Julia Pi
marié 1ère Ann Brewer
Dau de Thomas Brewer
une. Le colonel Brewer Godwin d 1799
Marié Hannah Wills.
Dau de John Wills

je. Brasseur Godwin
1. Alexandre H Godwin
ii. Dr Josiah Godwin
iii. John Godwin
iv. Dolly Godwin
v. Priscilla Godwin
b. Edmond Godwin
marié Ann King
fille de Henry King et Martha Browne
marié Holland Wills
Fille du général Wills 1794 sera
c. Jérémie Godwin d. 1782
Marié Marthe.
je. Jérémie Godwin
marié 1787 Ann Blow
ii. Marie Godwin
iii. Elizabeth Godwin
Martha épousa en 1787 Rowland Reynolds
ré. Elizabeth Godwin
e. Milly Godwin
F. Priscilla Godwin
marié avant 1746 Ann Applewhaite
fille de Henry Applewhaite Will 1741
4. Joseph Godwin 8 septembre 1713 – 1749
de son testament en date du 12 octobre 1747 “Item, je donne à mes sœurs Mary Holladay, Patience Gregory et frère Jeremiah chacun cinquante shillings pour leur acheter une bague de deuil.”
Marié Johanna Margaret Jackson ?
une. Marie Godwin
b. Ann Godwin
c. Sophie Godwin
ré. Christopher Godwin d ca 8 septembre 1781
Capitaine de la Rev. Army tué à la bataille d'Eutaw Springs.
Marié Clotilda Godwin
dau de Jonathan Godwin et de sa femme Charity Holladay

À propos de Clotilda Godwin par Mildred M Holladay [ca 1938]
Clotilda était une grande beauté et belle. Elle a rendu visite à des parents à Williamsburg et était en bons termes avec les hommes d'État et les hommes éminents de l'époque. Une femme brillante, dont la famille lui a fait épouser un riche cousin beaucoup plus âgé qu'elle. Selon la tradition familiale, elle lui entraîna une danse. Pendant la Révolution, elle s'amusait à se promener sur son beau cheval qu'elle portait un habit de cavalerie en velours bleu devenu historique dans le cercle familial. Ainsi vêtue un jour, elle rencontra des soldats américains essayant d'échapper aux Britanniques qui les poursuivaient. Parmi eux se trouvaient peut-être plusieurs de ses amis et parents. Les conseillant sur la route qu'ils devaient prendre, car la route principale bifurquait à cet endroit, elle les précipita sur leur chemin. La poussière des sabots des chevaux s'était à peine dissipée que les Manteaux Rouges apparurent. Clotilda savait qu'elle ne pouvait pas les déjouer en donnant le mauvais chemin. Mais elle a décidé de sauver ses amis et ce que "Madame Clo" s'est engagé à faire, elle l'a fait. Un officier s'est approché d'elle avec la question attendue. Madame Clo était fascinante. L'officier était pressé de partir, mais Mme Clo le tenait, et il ne tenait plus à la piste. Renforçant son sort jusqu'à ce qu'elle soit sûre que le poursuivi avait eu tout le temps d'aller de l'avant, elle raconta alors au gentilhomme courtois le chemin parcouru par les hommes, mais de telle manière qu'ils pensèrent qu'elle les trompait. Alors ils ne sont pas allés dans cette direction, perdant ainsi leur proie.
Vers la fin de la guerre, Clotilda Godwin souleva un grand scandale dans le comté. Un officier anglais est tombé amoureux d'elle, et elle a encouragé ses attentions, et certains ont dit qu'elle s'est enfuie avec lui. Il serait intéressant de savoir s'il était l'officier qui a poursuivi les Américains et a été si charmé par elle. La tradition familiale, cependant, n'a jamais dit plus de Clotilde qu'il n'était nécessaire en règle générale, et lorsque son oncle, Thomas Holladay, a parlé d'elle avec un mépris furieux, son jeune fils Andrew, l'un de ses fidèles partisans, lui a reproché ses restrictions. Le père et le fils se sont disputés les oreilles d'Andrew ont été emballées par son père en colère et le jeune, alors âgé d'environ 18 ans, a quitté la maison en jurant que sa famille ne devrait plus jamais entendre parler de lui. Son sort a toujours été un mystère et depuis ce jour, ils n'ont plus entendu parler de lui.
Il y a de nombreuses années, l'une des anciennes fermes Godwin à Chuckatuck a été vendue et laissée dans la maison était le portrait de Clotilda Godwin. Aucun membre de la famille ne voulait de Madame Clo bien qu'une dame vivant à Chuckatuck m'ait dit qu'il s'agissait d'une femme magnifique.
Clotilde a vécu jusqu'à un âge avancé. Elle et son mari avaient dépensé leur fortune à leurs débuts. Lorsqu'elle a été usée par le temps, elle a ouvert une école pour filles à Chuckatuck, et de nombreux habitants du pays ont été horrifiés et ont déclaré que Madame Godwin ne devrait jamais enseigner à leurs enfants. Une maîtresse d'école rivale est apparue sur les lieux, mais Clotilda Godwin n'a jamais réservé de rivale. Sa pédagogie très poussée laissait l'autre dame, pas une jambe sur laquelle se tenir. Malheureusement, ses idées, en général, ne nous sont pas parvenues, mais certaines de ses méthodes d'orthographe subsistent parmi elles, cette délicatesse laitière bonny clabber, qu'elle a épelée b-a-u-g-h N-a-u-g-h c-l-a-u-g-h b-a-u-g-h. En peu de temps, elle régna seule, et les portes de l'autre école furent fermées. Mon père se souvient avoir été envoyé dans son école à l'âge de cinq ans. L'école étant près des grilles de la maison, il était emporté chaque jour sur le dos d'un domestique. Il ne se souvenait de rien de ses méthodes, mais la femme elle-même lui faisait une grande impression, il pensait qu'elle était "la chose la plus ancienne qu'il ait jamais vue".
5. Martha Godwin 1er juillet 1715 –

Marié avant 1749 James Godwin db8p308
6. John Godwin 23 septembre 1716 – jour
7. James Godwin 3 octobre 1717 – non retrouvé
8. Elizabeth Godwin 3 novembre 1720 –
9. Patience Godwin 14 mars 1723 –
Marié James Gregory
10. Jérémie Godwin 22 mars 1727 –
Marié le 18 mai 1748 Mary Holladay 17xx – 4 février 1766
dau du colonel Anthony Holladay
marié 1767 Mary Pedin d . 1769
marié 1770 Mary Reade d 1782
marié 1786 Ann Gray [Blunt] [Blow] comme son troisième mari

e-mails de Tim Riley –
Je vis sur un terrain cédé à l'origine à Johnathan Brewer et laissé à son parent Brewer Godwin et Hannah Godwin, qui ont apparemment laissé le terrain à leur fils, le Dr Josiah Godwin qui aurait construit la maison à env. En 1789. À son tour, il l'a laissé à sa mère, puis à son neveu Alexander H Godwin.
Le terrain sur lequel se dresse cette maison à deux étages faisait partie d'une concession de John Brewer, décédé en Virginie en 1635. Sur la cheminée sud de la maison se trouvent trois dates qui semblent être 1716, 1766 et 1789. Il faut supposer que la maison actuelle a été construite ou restaurée à la dernière date indiquée. Dans ce cas, le Dr Josiah Godwin a installé sa maison sur un terrain donné par son père et sa mère, Brewer et Hannah Godwin en 1795. Le testament du brasseur Godwin a homologué 1800 « à mon fils Josiah » la plantation sur laquelle il vit maintenant, les terres qui se trouvent du côté sud de la route menant à l'église en brique (St. Lukes).”
Le Dr Josiah Godwin est décédé peu de temps après son père et a quitté la plantation sur laquelle je vis maintenant, appelée Mount Airdere, à sa mère pour sa vie, puis à son neveu, Alexander H. Godwin, fils de Brewer II.
La maison se trouve sur les rives du ruisseau Brewer à Isle of Wight Co., en Virginie.
Nous n'avons pas plus d'informations que celles ci-dessus et des informations trouvées sur des sites comme le vôtre,
Si quelqu'un a des infos, merci de me contacter.
Merci Tim Riley

Sources:
John Bennett Boddie ’s “seventh Century Isle of Wight County Virginia.”
chapitre XXV sur la famille Godwin par Mildred M Holladay
Histoire familiale : Virginia Genealogies #1, avant 1600 à 1900
Généalogies des familles Virginia III, Fl-Ha


Voir la vidéo: How chef Jeremiah Langhorne got hooked on food (Mai 2022).


Commentaires:

  1. Brendyn

    quelque chose brûle constamment

  2. Polynices

    Merci merci

  3. Rushe

    Vous n'êtes pas correcte. Je vous invite à discuter. Ecrivez en MP, on en reparlera.

  4. Lian

    Je suis assuré, qu'est-ce que c'est - une erreur.

  5. Nikoran

    Parfois, il y a des choses et c'est pire



Écrire un message